Accueil > Les classiques > Liz Taylor dans le tourbillon de la Libération de Paris

Liz Taylor dans le tourbillon de la Libération de Paris

  • la-derniere-fois-1-590x416-590x416
  • derniere-fois-6-590x416-590x416
  • derniere-fois-5-590x416-590x416

The Last time I saw Paris est une chanson de Jerome Kern et Oscar Hammerstein, chantée par Ann Sothern dans Lady be good, un film musical de Norman Z. McLeod (1941). Mais elle est surtout connue pour être le leitmotiv d’un mélodrame de Richard Brooks (1954), auquel elle donne son titre. Elisabeth Taylor a rarement été plus belle que dans La dernière fois que j’ai vu Paris. Elle y joue une américaine frivole mais sentimentale, qui épouse un écrivain interprété par Van Johnson, arrivé en France sous l’uniforme en 1944. Le film montre le Paris de la libération, la première illumination nocturne des monuments qui symbolise la fin de la sombre période de la guerre. Le couple fait sa vie dans cette ville, capitale de la liberté et de la romance, où tout prend un air de fête. Mais petit à petit, la façade se lézarde, Paris n’est plus qu’un lieu de tentations destructrices, les époux se croisent au bras d’autres personnes dans les caves de Saint-Germain des Prés, et le couple se délite. Le film s’inspire d’une nouvelle largement autobiographique de Scott Fitzgerald, Retour à Babylone, qui se déroulait avant-guerre. Le couple formé par Francis Scott et Zelda Fitzgerald avait traversé ses premières crise en 1928, alors qu’ils habitaient au 58 rue de Vaugirard à Paris, avant de résider 10 rue Pergolèse lors d’un séjour ultérieur. Le personnage interprété dans le film par la magnifique Donna Reed ressemble à Rosalind, la soeur de Zelda Fitzgerald, avec qui l’écrivain avait des relations difficiles. Pour le réalisateur Richard Brooks et pour Elisabeth Taylor, l’histoire ne s’arrêtera pas là : ils auront une brève liaison et, surtout, tourneront ensemble en 1958 La chatte sur un toit brûlant, un des plus grands rôles de l’actrice.

Par Antoine Sire

Photos @MGM

 

Publié le Mardi 15 octobre 2013.
Beatrice Billon
Le film
LA-DERNIERE-FOIS-QUE-JAI-VU-PARIS-affiche-150x200

LA DERNIERE FOIS QUE J'AI VU PARIS

de Richard Brooks

1954

Avec : Elizabeth Taylor, Van Johnson, Donna Reed et Walter Pidgeon

Scénariste : Julius et Philip Epstein, d’après F. Scott Fitzgerald

Producteur : Metro Goldwyn Mayer

Les derniers articles
Guichet Article
Les Classiques Voir tous

Christine Pascal, pourchassée sous l’occupation dans Les Guichets du Louvre

Pendant sa courte vie, Christine Pascal eut le temps d’être une grande actrice et, plus encore, une réalisatrice de talent dont le film le plus célèbr...

Emmanuelle Riva Site Paris Fait Son Cinema
Les Classiques Voir tous

Le gros coup, beau film oublié avec Emmanuelle Riva

Jean Valère, réalisateur injustement méconnu, a souvent tourné avec de grandes actrices : Jean Seberg, Marina Vlady, Micheline Presle, Monica Vitti. <...

Capture D E Cran 2017 01 25 A 15 53 32
Les Classiques Voir tous

Michèle Morgan découvre Paris avec Jean Marais dans Le Château de verre

Récemment décédée à l’âge de 96 ans, Michèle Morgan fut l’une des plus grandes actrices de notre pays. Entre Gribouille de Marc Allégret (1937) et...