Accueil > Les classiques > Le Fanfaron : Un 15 aout en Toscane avec Trintignant et Gassman

Le Fanfaron : Un 15 aout en Toscane avec Trintignant et Gassman

  • fanfaron3
  • fanfaron2
  • fanfaron1

En 1962, Dino Risi vient de tourner Une vie difficile avec Alberto Sordi et Lea Massari, un film qui solde les derniers comptes des rudes années d’après-guerre de l’Italie. Changement d’ambiance avec Le Fanfaron, réalisé par Risi sur un scénario co-signé d’Ettore Scola, qui a pour toile de fond le boom économique naissant, et dont le joyeux cynisme marque l’âge d’or de la comédie italienne. C’est l’histoire drôle et grinçante d’un quadragénaire (Vittorio Gassman) qui mène une vie d’étudiant attardé et qui, cherchant un téléphone, rencontre par hasard un jeune homme timide (Jean-Louis Trintignant). Il l’embarque dans son cabriolet Lancia Aurelia pour un périple impromptu à travers la région de Rome et le littoral Toscan, pendant la fête du Ferragosto (15 aout) où toute l’Italie s’arrête et où les rues sont désertes.

Initialement, Jacques Perrin devait incarner le jeune homme, mais une partie du tournage fut retardée et il n’était plus disponible. Comme de nombreuses scènes avaient déjà été filmées avec une doublure qui ressemblait à Perrin pour profiter de la véritable ambiance du 15 aout, il fallut trouver un acteur qui... ressemblait à la doublure et ce fut Trintignant ! Un heureux concours de circonstances, car il forme un tandem somptueux, avec Vittorio Gassman en personnage arrogant, irresponsable et primaire, mais au charme irrésistible, qui entraîne à sa suite un chapelet de situations balançant entre un comique désopilant et un tragique désespérant. Trintignant est tiraillé entre son modèle petit-bourgeois de réussite, et la fascination pour l'incroyable capacité de Gassman à s'affranchir de la monotonie de l'existence. Passe aussi la charmante silhouette de Catherine Spaak, qui incarne la fille de Gassman et qui réconcilierait presque celui-ci avec le goût d’une vie rangée.

Ce grand road movie satirique met en scène une société plutôt aisée, qui se retrouve dans la charmante mais petite station balnéaire familiale de Castiglioncello, bâtie autour d'une plage en forme d'amphithéâtre, non loin de Volterra en Toscane. C’est aussi un formidable documentaire sur l’Italie pendant l’été 62, celui du Twist. Au pays du Chianti, cette danse prospère grâce à un « tube » bien différent du Let’s twist again de Chubby Checker. C’est Guarda come dondolo d’Edoardo Vianello, leitmotiv du Fanfaron, dont les arrangements très réussis sont signés d’un tout jeune musicien… du nom d’Ennio Morricone !

Par Antoine Sire

Publié le Vendredi 15 août 2014.
Beatrice Billon
Antoine Sire, Cinéma, Italie, Ettore Scola, Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant
Le film
AFFICHE FANFARON

LE FANFARON

de Dino Risi

Avec : Vittorio Gassman, Jean-Louis Trintignant, Catherine Spaak, Claudio Gora, Luciana Angiolillo, Annette Stroyberg.

Scénariste : Dino Risi, Ettore Scola et Ruggiero Maccaro

Producteur : Mario Cecchi Gori

Les derniers articles
10
Les Classiques Voir tous

1998 : Benigni vole la vedette à Theo Angelopoulos

Grand cinéaste qui mêlait dans de longues fresques contemplatives le passé des peuples, généralement balkaniques, et le présent de ses personnages, le...

O PULP FICTION CANNES 1994 Facebook
Les Classiques Voir tous

1994 : la révolution Tarantino déferle sur Cannes

Il y a des années où le Festival de Cannes fourmille de films attendus, et ou la Palme d’or revient pourtant à une oeuvre que personne n’espérait. C’e...

Sous Le Soleil De Satan 963728
Les Classiques Voir tous

1987 : Le poing levé de Maurice Pialat

En 1987, Maurice Pialat, grand metteur en scène au caractère notoirement difficile, va réussir par sa mauvaise humeur à transformer en scandale une