Accueil > Les classiques > Gabin contre les truands au son de Gainsbourg dans Le Pacha

Gabin contre les truands au son de Gainsbourg dans Le Pacha

  • le pacha
  • le-pacha-26
  • Le-Pacha-3

Si Les tontons flingueurs sont célébrés de toutes parts, on oublie quelquefois tout ce que notre culture populaire doit au Pacha, autre film du tandem Lautner – Audiard.

C’est la seule collaboration de Lautner avec Gabin, ici un peu routinier dans un rôle de commissaire divisionnaire qui organise la "Saint Barthélémy des truands" pour venger un collègue qui est aussi son ami d'enfance.
Le célèbre morceau de Gainsbourg, Requiem pour un con, sert de générique puis on retrouve ses premières mesures en leitmotiv pendant tout le film. On peut voir le chanteur, dans son propre rôle, l’enregistrer en studio.
S’ajoutant à une violence omniprésente dans le film, la chanson contribuera à exaspérer la commission de censure, qui prohibera le film aux moins de 18 ans à sa sortie. Elle ne concèdera l’interdiction aux mois de 13 ans qu’après deux semaines d’exploitation, une fois que George Lautner aura procédé à un remontage atténuant la brutalité du personnage de Gabin.

Le réalisateur utilise avec talent la couleur et des angles de caméra d’une rare élégance pour montrer un Paris souvent nocturne : l’action se déroule alors que les vitrines des Grands Magasins sont illuminées pour Noël.
Le commissariat très "High tech" pour l’époque est un véritable catalogue du design de la fin des années 1960.
Mais ce sont les dialogues qui contribuent à faire de ce film un monument, à commencer par la scène mythique entre Robert Dalban et Jean Gabin, que ce dernier clôt en déclarant à son interlocuteur « Quand on mettra les cons sur orbite, t’as pas fini de tourner ».
Mais le « J’évoque, je ne balance pas » que distille ingénument la jolie Danny Carrel est également mémorable, de même que le « On n’emmène pas des saucisses quand on va à Francfort », prononcé par André Pousse, dans un rôle de tueur particulièrement impitoyable. 

Par Antoine Sire

Publié le Vendredi 20 novembre 2015.
Aurelie Bareaud
Danny Carrel, Requiem pour un con, Gérard Lautner, Michel Audiard, Jean Gabin, André Pousse, Cinéma, Paris, Film culte
Le film
Affiche Pacha

LE PACHA

de Georges Lautner

1968

Avec : Jean Gabin, Dany Carrel, André Pousse, Maurice Garrel, Louis Seigner, Jean Gaven, Robert Dalban…

Scénariste : Michel Audiard, Georges Lautner et Albert Simonin, d'après le roman Pouce de Jean Delion

Producteur : Alain Poiré

Distribution : Gaumont Distribution

Les derniers articles
americain paris cinema 5
Les Classiques Voir tous

Gene Kelly et Leslie Caron dans la ville rêvée d'Un Américain à Paris

Arthur Freed, responsable des comédies musicales à la MGM, demanda un jour à Ira Gershwin l'autorisation de produire un film reprenant le titre « Un a...

10
Les Classiques Voir tous

1998 : Benigni vole la vedette à Theo Angelopoulos

Grand cinéaste qui mêlait dans de longues fresques contemplatives le passé des peuples, généralement balkaniques, et le présent de ses personnages, le...

O PULP FICTION CANNES 1994 Facebook
Les Classiques Voir tous

1994 : la révolution Tarantino déferle sur Cannes

Il y a des années où le Festival de Cannes fourmille de films attendus, et ou la Palme d’or revient pourtant à une oeuvre que personne n’espérait. C’e...