Accueil > Les classiques > Gabin bien entouré dans Du Rififi à Paname

Gabin bien entouré dans Du Rififi à Paname

  • rififi 3
  • rififi 2
  • rififi 1

Dans du Rififi à Paname, Gabin est servi par une histoire du légendaire Auguste Le Breton et des dialogues du truculent Alphonse Boudard, deux écrivains que leur jeunesse (très) agitée avait mis au contact du grand banditisme. A la réalisation, Denys de la Patellière, « grand » du cinéma français toujours un peu sous-estimé. Mais dans ce film où Jean Gabin interprète Paulo les diams, un caïd trahi par son garde du corps (Claudio Brook) qui est en fait un agent américain, on ne peut qu'être impressionné par l'excellence du casting entourant le roi des acteurs français. Chez les dames, d'abord, avec la Française Mireille Darc, alors au début de son ascension, et l'autrichienne Nadja Tiller, star du cinéma allemand déjà vue avec Gabin dans Le désordre et la nuit. Du côté des hommes, le patron d'un gang concurrent de celui de Paulo est incarné par George Raft, légendaire acteur américain dont le nom s'affichait en plus gros que celui de Bogart au début des années 1940. On peut voir Gabin, qui avait appris à parler un anglais très convenable pendant son exil américain entre 1941 et 1943, échanger quelques tirades avec Raft dans cette langue. Dans le rôle de l'antiquaire qui a créé le système permettant à Paulo de mener ses trafics, Gert Froebe, solide acteur Allemand connu pour des dizaines de grands rôle dont celui de Goldfinger chez James Bond. Ajoutez Claude Brasseur et Marcel Bozzufi en jeunes truands et Daniel Ceccaldi en commissaire de police ! Mais l'autre vedette de Du rififi à Paname, c'est naturellement Paris, théâtre ici d'une guerre des gangs digne de celles qui sévissaient à Chicago dans les années 1930. De l'Aéroport d'Orly Sud à la Place Vendôme jusqu'à de beaux travellings nocturnes en conclusion, quelques belles séquences en extérieur ancrent ce film de gangsters classique mais efficace dans le Paris de son époque.

Par Antoine Sire

Publié le Mardi 10 février 2015.
Beatrice Billon
Gert Froebe, George Raft, Nadja Tiller, Mireille Darc, Denys de la Patellière, Jean Gabin, James Bond, Goldfinger, Claudio Brook, Marcel Bozzufi, Claude Brasseur, 1965, Décor, Chicago, Place Vendôme, Orly, Aéroport, Adresses de tournage, Lieu de tournage, actrice, Acteur, adresse tournage, film tourné à Paris, Paname, Cinéma, Paris, Du rififi à Paname, Daniel Ceccaldi
Le film
affiche rififi

DU RIFIFI À PANAME

de Denys de la Patellière

1965

Avec : Jean Gabin : Paul Berger, Gert Fröbe, Nadja Tiller, Mireille Darc, Claude Brasseur, Daniel Ceccaldi, Claudio Brook, Marcel Bozzuffi, George Raft

Scénariste : Denys de la Patellière et Alphonse Boudard d'après l'œuvre d'Auguste le Breton

Producteur : Maurice Jacquin et Raymond Danon

Les derniers articles
10
Les Classiques Voir tous

1998 : Benigni vole la vedette à Theo Angelopoulos

Grand cinéaste qui mêlait dans de longues fresques contemplatives le passé des peuples, généralement balkaniques, et le présent de ses personnages, le...

O PULP FICTION CANNES 1994 Facebook
Les Classiques Voir tous

1994 : la révolution Tarantino déferle sur Cannes

Il y a des années où le Festival de Cannes fourmille de films attendus, et ou la Palme d’or revient pourtant à une oeuvre que personne n’espérait. C’e...

Sous Le Soleil De Satan 963728
Les Classiques Voir tous

1987 : Le poing levé de Maurice Pialat

En 1987, Maurice Pialat, grand metteur en scène au caractère notoirement difficile, va réussir par sa mauvaise humeur à transformer en scandale une