Accueil > Les classiques > Danielle Darrieux conquiert New York dans La Coqueluche de Paris

Danielle Darrieux conquiert New York dans La Coqueluche de Paris

  • coqueluche paris 6
  • coqueluche paris cinema 4
  • coqueluche paris cinema 2
  • coqueluche paris cinema 1
  • coqueluche paris cinema 3

Célébrer Paris, c'est aussi célébrer la Parisienne. Et qui l'incarne mieux que Danielle Darrieux, la star des stars françaises, même si elle est née à Bordeaux ? Elle est en 1938 l'héroïne de La coqueluche de Paris, de Henry Koster, un film qui se déroule très loin de la ville-lumière. Il raconte l'histoire d'une petite française qui se retrouve sans ressources à New York. En désespoir de cause, elle accepte un emploi de modèle pour artistes, et commence à se déshabiller dans le bureau d'un homme d'affaires (Douglas Fairbanks Jr), qu'elle a pris pour un photographe professionnel. Il croit à un chantage et la chasse aussitôt des lieux. Une amie décide de miser sur elle, l'équipant de pied en cap pour qu'elle puisse séduire des milliardaires en se faisant passer pour la coqueluche de Paris. Elle fait grosse impression sur l'un d'entre eux (Louis Hayward), mais pendant une soirée à l'Opéra, elle retrouve l'homme d'affaires dans le bureau duquel elle s'était déshabillée. C'est le meilleur ami du milliardaire, et il est décidé à le protéger de cette mauvaise fréquentation... Hollywood admirait Danielle Darrieux depuis son succès en France dans Mayerling d'Anatole Litvak, et La coqueluche de Paris fut un vrai succès. La comédienne y est charmante et pétillante, portant avec une élégance suprême les somptueuses tenues créées pour elle par Vera West, responsable du département costumes de la Universal. Pourtant, elle décida de rentrer en France. Elle ne fit au total que cinq films à Hollywood pendant sa longue carrière, regrettant que le cinéma américain ne lui donne que des personages de parisienne type et estimant, avec son mari le réalisateur Henri Decoin, qu'elle aurait des rôles plus divers dans son pays natal. Cela ne l'empêcha pas, en 1970, d'éblouir les critiques et le public américains en incarnant Coco Chanel dans une comédie musicale de Broadway consacrée à la célèbre couturière française. Il faut dire qu'elle y succédait à la grande Katharine Hepburn, qui contrairement à elle ne savait pas chanter et n'était pas... Parisienne !

Publié le Mercredi 24 septembre 2014.
Beatrice Billon
Katharine Hepburn, Broadway, Chanel, Coco Chanel, Henri Decoin, Vera West, Anatole Litvak, Mayerling, Hollywood, Opéra, Louis Hayward, Douglas Fairbanks Jr, Henry Koster, La coqueluche de Paris, Bordeaux, New York, Antoine Sire, Classique, Tournage, Lieux de tournage, Lieu de tournage, Cinéma, Paris
Le film
Affiche Coqueluche Paris Cinema

LA COQUELUCHE DE PARIS

de Henry Koster

1938

Avec : Danielle Darrieux, Douglas Fairbanks Jr., Mischa Auer, Louis Hayward

Scénariste : Bruce Manning et Felix Jackson

Producteur : Buddy G. DeSylva

Les derniers articles
10
Les Classiques Voir tous

1998 : Benigni vole la vedette à Theo Angelopoulos

Grand cinéaste qui mêlait dans de longues fresques contemplatives le passé des peuples, généralement balkaniques, et le présent de ses personnages, le...

O PULP FICTION CANNES 1994 Facebook
Les Classiques Voir tous

1994 : la révolution Tarantino déferle sur Cannes

Il y a des années où le Festival de Cannes fourmille de films attendus, et ou la Palme d’or revient pourtant à une oeuvre que personne n’espérait. C’e...

Sous Le Soleil De Satan 963728
Les Classiques Voir tous

1987 : Le poing levé de Maurice Pialat

En 1987, Maurice Pialat, grand metteur en scène au caractère notoirement difficile, va réussir par sa mauvaise humeur à transformer en scandale une