Accueil > Les classiques

Les Classiques

Les classiques du cinéma

Antoine Sire et Clara Laurent vous font découvrir les plus grands classiques dans Paris Fait Son Cinéma. Du chef d'oeuvre immortel à la série B un peu oubliée, vous trouverez ici les films qui font revivre des adresses de la capitale ou d'ailleurs, et témoignent d’une époque révolue de la vie vue par le 7ème Art.

Antoine Sire

1981 : Consécration pour Andrzej Wajda, un cinéaste qui doit beaucoup à Cannes

En 1981, le Festival a lieu alors que François Mitterrand vient d’être élu Président de la République et le journaliste Yves Mourousi, qui présente la soirée du Palmarès, doit...

Antoine Sire

1980 : Stalker, projeté et récompensé à la barbe des soviétiques.

Stalker, d’Andreï Tarkovski, est aujourd’hui considéré comme un film important de l’histoire du cinéma. Malgré sa longueur, malgré le peu d’action visible à l’écran, il est tr...

Antoine Sire

1979, Apocalypse Now parachève le triomphe du Nouvel Hollywood

Le tournage d’Apocalypse Now, c’est d’abord un Francis Ford Coppola qui comme toute son équipe a failli sombrer dans la folie. L’aventure dans la jungle des Philippines a été ...

Antoine Sire

1973 : Le scandale de La grande bouffe

Cinq ans après le mouvement de mai 68 qui a violemment critiqué la société de Consommation, le Festival de Cannes 1973 secoue la torpeur de la France Pompidolienne. La sélecti...

Antoine Sire

Godard et Truffaut, frères pour la dernière fois pendant le festival 68

Henri Langlois fut dès 1936 le fondateur de la cinémathèque française, animé par l’idée alors visionnaire que le cinéma était un art véritable dont les chefs d’œuvre devaient ...

Antoine Sire

1966 : Un Homme et une femme, le public a raison contre le Jury !

1966, c’est l’année du vingtième Festival de Cannes. Le jury se compose en grande partie d’homme de lettres français illustres mais pas de première jeunesse, comme Marcel Acha...

Antoine Sire

1961 : Triomphe pour Viridiana, le film qui passa entre les gouttes de la censure franquiste

En 1961, le Festival de Cannes s’annonce calme, avec comme Président du jury l’écrivain provençal Jean Giono qui ne semble pas là pour faire du scandale. Dès l’avant dernier j...

Antoine Sire

1955, Grace Kelly rencontre le Prince Rainier

En 1954, Robert Mitchum a fait involontairement scandale à Cannes en se faisant piéger par une starlette qui s’est fait photographier à ses côtés les seins nus, mais en 1955, ...

Antoine Sire

1946, les yeux de Michèle Morgan brillent sur le premier festival de Cannes

En 1946, pour ce premier vrai festival de Cannes, les étendards des Dix-neuf nations participantes flottent sur la croisette. Les festivaliers visionnent à l’époque les films ...

Antoine Sire

Juliette Binoche et le Paris en fièvre des Amants du Pont Neuf

Les Amants du Pont-Neuf, grand film malade de Leos Carax dont la préparation dura trois ans et qui coûta quatre fois le budget prévu, mérite d’être regardé avec un œil neuf. B...