Accueil > Autour du cinéma > Musique > Gabriel Yared s'invite à la Philharmonie

Gabriel Yared s'invite à la Philharmonie

  • Yared Site

Le célèbre compositeur de musique, auteur des bandes originales de L’Amant ou du Patient Anglais, sera à l’honneur du Week-end des Musiques à l’image, le 9 décembre prochain. Rencontres et discussions autour de l’œuvre de l’artiste, table ronde et, cerise sur le gâteau, un concert du London Sympony Orchestra qui reprendra quelques-uns meilleurs morceaux du musicien. Un avant gout de Noël en quelque sorte !

Dans le cercle des compositeurs de musiques de films, il fait incontestablement parti des meilleurs. Quelque part entre John Williams, Bernard Herrmann ou Alexandre Desplat, pour ne citer qu’eux. Gabriel Yared, 68 ans au compteur dont près de 40 ans au service du cinéma, peut s’enorgueillir d’avoir travaillé avec les plus grands. De Jean-Luc Godard (Sauve qui peut la vie, 1980) à Angelina Jolie (Vue sur mer, 2015), en passant par Robert Altman (Beyond Therapy, 2003) ou encore Michel Ocelot (Azur et Asmar, 2006), l’artiste a collaboré avec les plus grands cinéastes français et internationaux. Il n’en fallait pas plus pour que la Philharmonie de Paris lui consacre une journée entière, samedi 9 décembre.

Un événement en quatre actes

Et quelle journée ! Car ce n’est pas un mais plusieurs hommages qui seront rendus au célèbre musicien. Les évènements auront lieu dans le cadre du Week-end des Musiques à l’image. Comme son nom l’indique si bien, il s’agira de s’intéresser à l’importance si particulière que revêtent les bandes originales au cinéma. Les festivités du 9 décembre se dérouleront en plusieurs étapes. Tout d’abord, une masterclass de Gabriel Yared en personne, qui interprètera certains de ses plus célèbres thèmes au piano. Viendront ensuite la projection du documentaire In the tracks of Gabriel Yared réalisée par Pascal Cuenot, ainsi qu’une table ronde dans laquelle dialogueront certains collaborateurs du compositeur comme Patrice Leconte ou Michel Ocelot.

Mais ce n’est pas tout. Le clou du spectacle aura lieu le soir même avec un concert donné par le London Symphony Orchestra, dirigé par Dirk Brossé et Gabriel Yared. Un événement qui mêlera musique et images des films pour lesquels le compositeur a signé les bandes originales. Et comme plusieurs artistes valent mieux qu’un, Catherine Ringer et Yaël Naïm pousseront la chansonnette tandis que les musiciens Juan José Mosalini et Lewis Morison joueront respectivement du Bandonéon et du saxophone.

De futures collaborations très attendues

Un programme bien chargé avec lequel les cinéphiles parisiens pourront découvrir, si ce n’est pas déjà le cas, l’univers foisonnant et éclectique de Gabriel Yared. Un musicien toujours en activité et qui n’a visiblement pas le désir de prendre sa retraite tout de suite. Le compositeur a d’ores et déjà travaillé sur plusieurs films attendus dans les prochaines semaines comme The Happy Prince de Rupert Everett ou l’événement annoncé The death and life of John F. Donovan de Xavier Dolan. La liste des classiques de Gabriel Yared n’est donc pas prête de prendre fin.

Plus d'informations : ICI

photo Une Gabriel Yared :  ©Peter Cobbin

Publié le Vendredi 10 novembre 2017.
Antoine Le Fur

Philharmonie de Paris

221 Avenue Jean Jaurès 75019 Paris

Les derniers articles
Easyrider Dennis Hopper Peter Fonda Bo Soundtrack Musique Nicholson
Musique Voir tous

La B.O. d'Easy Rider de Dennis Hopper et Peter Fonda

Festival de Cannes 1969. Easy Rider, le road movie peu coûteux des acteurs Dennis Hopper et Peter Fonda, remporte le prix de la première oeuvre. Si Ho...

Article Mamma Mia
Musique Voir tous

Le ciné karaoké débarque au Grand Rex !

À partir du 7 septembre, les comédies musicales les plus populaires reviennent au cinéma avec une version karaoké interactive. Mamma Mia! lancera les ...

Vinyle Les Dents De La Mer
Musique Voir tous

Les Dents de la mer fête ses 42 ans en vinyle

Si l’on parle de panique et de mer, on va tout de suite penser à la musique du film de Steven SpielbergLes Dents de la Mer. « Tatatata tatatata tata...