Accueil > Autour du cinéma > Musique > Cannes, le festival des compositeurs

Cannes, le festival des compositeurs

  • Sacem 590

Chaque année, la Croisette devient le point névralgique pour les acteurs, réalisateurs, producteurs et toutes les autres professions liées au monde du cinéma. Parmi ces métiers en lien avec le septième art, il y a également les compositeurs de musiques de films. Faisant partie intégrante d’un long-métrage, la trame musicale peut se révéler aussi importante que le scénario. Ce n’est d’ailleurs pas le cinéaste Bertrand Tavernier qui dira le contraire, lui qui affirmait en janvier 2019, au micro de France Culture que « le compositeur est comme un scénariste musical ». Chez le réalisateur de L’Appât, la musique occupe une place prépondérante et c’est donc tout naturellement qu’il s’est vu honoré d’un prix décerné par la Sacem (Société des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique), le lundi 20 mai.

Partenaire du Festival de Cannes, l’institution en charge de la sauvegarde du patrimoine musical valorise, tout au long de l’année, le travail des compositeurs de musiques de films. Outre l’hommage à Bertrand Tavernier, la Sacem a également mis en avant lors de cette nouvelle édition cannoise, le travail du compositeur américain Marc Marder, venu animer une Master-Class, le samedi 18 mai. Collaborateur fidèle du cinéaste Rithy Panh pour lequel il a composé la musique de 21 films, ce Parisien d’adoption a déjà une petite histoire avec la Sacem puisqu’il fut lauréat du Prix Sacem – France Musique de la Meilleure Musique de Film pour sa partition sur L’Image Manquante, soit l’un des documentaires les plus célèbres du réalisateur franco-cambodgien. Rithy Panh / Marc Marder ou l’une des illustrations les plus intéressantes du rapport fascinant réalisateur / compositeur.

L’aide de la Sacem sur onze films

Cela fait déjà plusieurs années que la Sacem travaille étroitement avec les différentes sélections du Festival de Cannes, afin de mettre en avant le travail des compositeurs. Une volonté affichée par Jean-Noël Tronc, Directeur général et gérant de la Sacem : « La France a toujours compté des compositeurs au talent immense, sollicités par les plus grands réalisateurs français et étrangers. La Sacem est fière de la mise en lumière de ces créateurs au Festival de Cannes ». Cette année encore, la liste des compositeurs présents à Cannes est assez éclectique. De Calogero à Bertrand Burgalat, en passant par Christophe et Bertrand Bonello, il y en a pour tous les goûts et toutes les sensibilités musicales.

Ce cru 2019 est également celui de onze films que la Sacem a soutenu par le biais de son action culturelle. Onze long-métrages présentés dans les sections parallèles de la sélection officielle (Un Certain Regard, Quinzaine des Réalisateurs, Semaine de la Critique). Parmi ceux-ci, citons notamment Alexis Rault pour Les Hirondelles de Kaboul de Zabou Breitman et Eléa Gobé Mévellec, Julie Roué avec Perdrix d’Erwan le Duc ou encore Dan Levy pour J’ai perdu mon corps de Jérémy Clapin. Des films où la dimension cinématographique est aussi importante que la dimension musicale !

Plus d'informations : ICI

Festival de Cannes 2019 & la musique de films, du 14 au 25 mai.

Crédit photo : Spencer Imbrock - Sacem

Publié le Mardi 21 mai 2019.
Antoine Le Fur
Les derniers articles
Cheval 590
Musique Voir tous

La comédie musicale War Horse arrive à Paris

C’est un spectacle qui a fait le tour du monde mais qui, étonnamment, n’était jamais passé par la France. Mais ça, c’était avant ! War Horse, com...

Ghost 590
Musique Voir tous

Ghost débarque en comédie musicale à Paris

C’est l’un des films les plus romantiques du septième art. L’histoire d’un homme décédé, devenu un fantôme, et tentant de communiquer avec sa fiancée,...

Anneaux 590
Musique Voir tous

Le Seigneur des anneaux va faire son ciné-concert dans plusieurs villes de France

A coup sûr, ce sera l’un des événements d’envergure, tant sur le plan musical que cinématographique. L’année 2020 démarrera avec non pas un, mais plus...