Accueil > Autour du cinéma > Métiers > Les technologies 4DX et ScreenX se rencontrent au Pathé Beaugrenelle

Les technologies 4DX et ScreenX se rencontrent au Pathé Beaugrenelle

  • Screen 590

On connaissait déjà le cinéma en 3D, en IMAX et depuis l’an dernier, en 4DX, cette technique consistant à faire appel à tous les sens du spectateur grâce à des sièges équipés de mécanismes simulant des secousses ou des effets météorologiques.

Depuis le 18 juillet, une nouvelle technologie a débarqué dans deux multiplexes parisiens (Pathé La Villette et Pathé Beaugrenelle) : ScreenX. Derrière ce nom assez énigmatique se cache une expérience de cinéma que les spectateurs ayant pu tester ne sont pas prêts d’oublier.

La grande nouveauté réside dans le fait que le film n’est pas projeté sur un mais sur trois écrans (un central et deux latéraux). Grâce à quatre projecteurs dispersés à des points stratégiques de la salle, l’espace de projection est étendu à 270 degrés, permettant ainsi d’observer les nombreux détails d’une scène qu’un visionnage dans une salle de cinéma « classique » avec un seul écran n’aurait pas permis. Pour l’instant, seul le blockbuster Disney Ant Man et la Guêpe a pu avoir les honneurs de projections ScreenX dans les salles françaises. Néanmoins, de nouveaux films permettant de renouveler cette expérience sont d’ores et déjà programmés dans les prochaines semaines, à l’image de En eaux troubles, La Nonne ou encore Aquaman.

Si le Pathé La Villette ne propose « que » du ScreenX pour le moment, le Pathé Beaugrenelle va plus loin en programmant des séances combinant les technologies du ScreenX et de la 4DX. Pour 8€ de plus par rapport au prix normal (au Pathé La Villette, la technologie ScreenX coûte trois euros de plus par rapport au prix ordinaire), les habitués du cinéma peuvent donc vivre une expérience des plus immersives, comme s’ils étaient directement dans le film. A noter qu’il s’agit ici de la toute première salle du genre en France et de la deuxième dans le monde. Si vous n’avez pas peur des sensations fortes, attachez vos ceintures et foncez !

Un travail de longue haleine

Bien évidemment, s’équiper de la technologie ScreenX pour un cinéma est avant tout une question de temps mais également, et surtout, d’argent. Il faut compter 1 million de dollars par panneau et entre six à huit mois pour la scénarisation, la création des images ainsi que la validation du réalisateur du film et des studios de productions selon les déclarations de CJ 4DPLEX, la société sud-coréenne ayant développé la technologie du ScreenX. Cela concerne donc essentiellement, pour le moment, que les films à très gros budget. Les amateurs de films d’auteurs vont devoir encore attendre un petit peu avant de pouvoir, à l’instar des fans de blockbusters, apprécier les sensations d’une projection en ScreenX. 

Si vous souhaitez tester la combinaison ScreenX / 4DX ou tout simplement voir un film en ScreenX, rendez-vous dans les cinémas Pathé Beaugrenelle et Pathé La Villette. Vos traditionnels blockbusters risquent bien d’avoir une saveur particulière cette année !

Plus d'informations sur le site : ICI

Salle 4DX et ScreenX au Pathé Beaugrenelle

Tarif : 8€ de plus par rapport au prix d'une séance habituelle

Crédit photo : Pathé Gaumont / Frédéric Berthet

Publié le Dimanche 2 décembre 2018.
Antoine Le Fur

Pathé Beaugrenelle

7 Rue Linois 75015 Paris

Les derniers articles
Digital 590
Métiers Voir tous

Digital District, la crème des effets spéciaux

A l’occasion du Paris Images Digital Summit, actuellement à Enghien-les-Bains, coup de projecteur sur Digital District, studio d’effets visuels, ayant...

Martinet 590
Métiers Voir tous

Stéphane Martinet : " Paris est devenu un enjeu pour les réalisateurs "

Comme nous vous le présentions dans l'article à retrouver ici, Le Paris Image Location Expo revient pour une huitième édition, les 22 et 23 janvier. A...

Angelo1 1920x1080
Métiers Voir tous

A la découverte de TeamTO, studio d'animation français

Rencontre chez TeamTO, un studio de production et de réalisation d'animation français à l'origine de nombreux projets internationaux pour la télévisio...