Accueil > Autour du cinéma > Les classiques > Les secrets du métro dans La Grosse Caisse

Les secrets du métro dans La Grosse Caisse

  • grosse-caisse-590x416-590x416
  • 4-grosse-caisse-590x416-590x416
  • 3-grosse-caisse-590x416-590x416

Les stations du métro parisien Gare de Lyon (Ligne 1) et Quai de la Rapée (Ligne 5) sont reliées par une voie de raccordement. Elle était jusqu’en 1967 empruntée par un métro spécial, La Grosse Caisse, transportant chaque soir les recettes quotidiennes de la RATP. L’argent était ensuite transféré dans des wagons circulant sur un chemin de fer à voie étroite, dont l’accès était protégé par une porte blindée, et dont le parcours s’achevait dans les sous-sols d’un bâtiment administratif. En 1965, Alex Joffé réalise un film où Bourvil interprète un poinçonneur de la station Quai de la Rapée, qui sifflotte la chanson de Gainsbourg et écrit des romans policiers. Dans l’un d’eux, il imagine une attaque de La grosse caisse. Personne ne le prend au sérieux, alors il joue avec le feu en donnant son livre à un aristocrate du crime (Paul Meurisse). Ce n’est pas le meilleur film avec Bourvil, mais son argument original permet de retrouver l’ambiance du métro de jadis. La station La Rapée fut reconstituée en studio. La jolie poinçonneuse dont Bourvil est amoureux est jouée par Françoise Deldick. Ses autres collègues se moquent de ses airs de starlette : «Elle se prend pour une hôtesse de l’air, on ne la gardera pas longtemps». A l’époque, le métro symbolise encore la France d’en bas et l’avion, celle d’en haut !

Par Antoine Sire

Photos © Cocinor ©Les Films Marceau

 
Publié le Lundi 9 septembre 2013.
Beatrice Billon
Bourvil, antoine sire, La grosse caisse, Alex Joffé
Le film
La Grosse Caisse 150x200

LA GROSSE CAISSE

de Alex Joffé

1965

Avec : Bourvil, Paul Meurisse, Françoise Deldick

Scénariste : Renée Asseo, Luc Charpentier, Geno Gil, Alex Joffé

Les derniers articles
Claudel 590
Les Classiques Voir tous

Isabelle Adjani et Gérard Depardieu, amants torturés dans Camille Claudel

C’est l’histoire de deux grands acteurs se retrouvant devant la caméra d’un cinéaste qui réalise son premier film. D’une grande artiste, féministe et ...

Frantic
Les Classiques Voir tous

Harrison Ford pris au piège dans le Paris interlope de Frantic

En anglais, le terme « frantic » signifie « frénétique ». Un adjectif qualifiant assez bien le voyage du personnage incarné par Harrison Ford dans le ...

Romy 590
Les Classiques Voir tous

Romy Schneider, héroïne bouleversante dans La Passante du Sans-Souci

C’est ce que l’on appelle, dans le jargon cinématographique, un film testamentaire. Dans le cas de Romy Schneider, le dernier tour devant la caméra s’...