Accueil > Autour du cinéma > Les classiques > Jean Yanne, Prix d'Interprétation à Cannes pour Nous ne vieillirons pas ensemble

Jean Yanne, Prix d'Interprétation à Cannes pour Nous ne vieillirons pas ensemble

  • Vieillirons Pas Ensemble Paris Cinema

Apprécié aujourd'hui plus que jamais pour son humour caustique qui mettait le doigt sur les véritables absurdités du monde, Jean Yanne fut naguère célébré par le Festival de Cannes, avec le prix d'interprétation 1972 pour Nous ne vieillirons pas ensemble, de Maurice Pialat.

Dans ce film qui raconte la désagrégation d'un amour et son cortège de vaines réconciliations, Yanne partage l'affiche avec une Marlène Jobert au sommet de son charme, dans le rôle de sa maîtresse, une jeune secrétaire intérimaire. Quant au principal personnage masculin, c'est un cinéaste qui vit à Paris. Il est paranoïaque et odieux (Il ose qualifier la merveilleuse Marlène de moche, vulgaire et médiocre...) mais non dépourvu de tendresse et de sincérité. Il est inspiré, du propre aveu du réalisateur, par Pialat lui-même qui, alors âgé de 47 ans, dresse une chronique réaliste de ses amours malheureuses.

Ce rôle violent, versatile et désespéré convient comme un gant à Yanne, qui a déjà montré dans Que la bête meure et Le boucher, de Claude Chabrol, sa capacité à sortir du registre comique. Pourtant pendant le tournage, l'acteur est déconcerté par la lâcheté de son personnage, et se retrouve confronté dans la vie réelle à l'humeur dévastatrice de celui qu'il est censé incarner à l'écran. Alors que l'équipe de tournage s'est transportée à Honfleur, Pialat s'emporte contre la direction d'un hôtel qui a osé changer la couleur d'une chambre où il avait vécu un épisode de sa vie ! Plus tard, le réalisateur fera aussi une scène invraisemblable à Yanne parce qu'il a osé se présenter sur le tournage avec une chemise à petits boutons...

Ce récit d'un amour ancré dans la société en mutation des années 1970 permet aussi de retrouver deux beaux seconds rôles féminins : la gracieuse Macha Méril et Christine Fabrega, alors plus connue comme présentatrice du Mot le plus long, jeu d'Armand Jammot qui précéda Des chiffres et des lettres !

Par Antoine Sire

Publié le Lundi 16 mai 2016.
Beatrice Billon
Le film
Affiche Nous Ne Vieillirons Pas Ensemble No Envejeceremos Juntos Fra 01

NOUS NE VIEILLIRONS PAS ENSEMBLE

de Maurice Pialat

1972

Avec : Marlène Jobert, Jean Yanne, Macha Meril, Christine Fabrega, Jacques Galland

Scénariste : Maurice Pialat (D'après son propre livre)

Les derniers articles
Vlady 590
Les Classiques Voir tous

Marina Vlady, héroïne d'un Paris en pleine mutation dans Deux ou trois choses que je sais d'elle

À première vue, on pourrait penser que la star de ce film de Jean-Luc Godard, sorti en 1967, c’est Marina Vlady (photo). Cela n’est pas totalement fau...

Ronin 590
Les Classiques Voir tous

Robert de Niro et Jean Reno, samouraïs modernes et parisiens dans Ronin

Ronin de John Frankenheimer appartient à cette catégorie de films américains entièrement tournés en France. Presque un genre cinématographique à part ...

Piano 590
Les Classiques Voir tous

1993 : Jane Campion devient la première femme à décrocher la Palme d'or

Le nom de Jane Campion est associé pour l’éternité au Festival de Cannes. C’est en 1993 que la cinéaste néo-zélandaise rentre dans l’histoire en deven...