Accueil > Autour du cinéma > Les classiques > Coluche, pompiste tragique du 18ème arrondissement dans Tchao Pantin

Coluche, pompiste tragique du 18ème arrondissement dans Tchao Pantin

  • tchao pantin paris cinema 3
  • tchao pantin paris cinema 4
  • tchao pantin paris cinema
  • tchao pantin paris cinema 5

Tchao Pantin, c'est à l'origine un excellent roman d'Alain Page, paru en 1982 et racontant la rencontre entre deux personnages à la fois hors du commun et ancrés dans la banalité d'une station service du 18ème arrondissement. Lambert, le pompiste de nuit, solitaire et alcoolique, est un ancien flic qui a lâché le métier après la mort de son fils par overdose. Bensoussan, le jeune dealer mi arabe mi juif, est un orphelin roi de la débrouille, tchatcheur et ambitieux, mais qui attire aussi les catastrophes. Le jour où Bensoussan est abattu devant Lambert, le destin de celui-ci bascule. Habité à la fois par le souvenir de son fils et par ses anciens réflexes de flic, il décide de venger Bensoussan et traque les deux trafiquants de drogue de Barbès à l'origine de sa mort... 
Les personnages de Lambert et Bensoussan vont prendre une dimension supplémentaire en étant habités, pour l'adaptation du roman réalisée en 1983 par Claude Berri, par Coluche et Richard Anconina, tandis qu'Agnès Soral incarne Lola, une jeune punk auprès de qui Lambert retrouve une raison de vivre avant de marcher vers son destin. 

Lorsqu'il tourne Tchao Pantin, Coluche vient d'achever La femme de mon pote, où son personnage de comique commençait déjà à se mâtiner de tristesse. Sur un plan personnel, il est profondément affecté par la mort de Patrick Dewaere. Celui-ci s'est suicidé avec une arme offerte par Coluche, lequel avait séduit sa compagne. Toute la noirceur qui habite alors l'humoriste préféré des français va se retrouver dans le personnage de Lambert. C'est probablement le rôle de sa vie. 

Si Tchao Pantin reçoit cinq César en 1985, ce n'est pas seulement grâce à la métamorphose de Coluche, intronisé comédien de génie. C'est aussi parce que Claude Berri a su capter l'ambiance d'un Paris nocturne et poisseux que l'on voyait alors rarement au cinéma. Le film a été tourné dans une ambiance tendue, au milieu des véritables trafics nocturnes. Berri a recruté des figurants dans les bistrots de Belleville. Agnès Soral est allée jusqu'à passer plusieurs jours dans un squat punk pour s'imprégner de son personnage.
Les décors sont signé d'Alexandre Trauner, l'homme qui, depuis Hôtel du Nord et Les portes de la nuit, n'avait pas son pareil pour restituer l'ambiance du Paris populaire. Ne cherchez pas la station-service de Lambert : située rue Pajol tout près du métro La Chapelle, elle a été aujourd'hui remplacée par un immeuble. En revanche, vous pouvez toujours aller au Gibus, où a été tournée la scène du bar punk. Alors appelée Le petit Gibus, cette salle a joué un rôle-clé dans l'histoire de l'Underground parisien, accueillant notamment les Sex Pistols, The Clash, Iggy Pop...

Publié le Dimanche 16 novembre 2014.
Beatrice Billon
Coluche, Tchao Pantin, Alain Page, 75018, Barbès, Claude Berri, Patrick Dewaere, Agnès Soral, Richard Anconina, Belleville, César, Hôtel du nord, Alexandre Trauner, Les portes de la nuit, Iggy Pop, The Clash, Sex Pistols, Le petit Gibus, Gibus, Porte de la Chapelle, Cinéma, Paris, rue Pajol, Chef décorateur, Décor, Adresses de tournage, Adresse de tournage, Lieux de tournage, Lieu de tournage, Bastille

(le petit) Gibus

18 rue du Faubourg du Temple 75011 Paris

Le film
Affiche Tchao Pantin Paris Cinema

TCHAO PANTIN

de Claude Berri

1983

Avec : Coluche, Richard Anconina, Agnès Soral, Philippe Léotard,

Scénariste : Claude Berri et Alain Page d'après l'oeuvre d'Alain Page

Producteur : Pierre Grunstein, Claude Berri

Les derniers articles
romaines13
Les Classiques Voir tous

Et le monde découvre Audrey Hepburn dans Vacances Romaines

Audrey Hepburn et Gregory Peck déambulant en scooter dans les rues de Rome ou mangeant des glaces Piazza di Spagna : des images de cinéma qui ont fait...

MASH 590
Les Classiques Voir tous

1970 : M.A.S.H, une comédie primée à Cannes

Qui a dit que la Palme d’Or ne devait revenir qu’à des drames ? En 1970, le jury présidé par l’écrivain Miguel Angel Asturias semblait d’humeur à rire...

Mastroianni 590
Les Classiques Voir tous

1960 : La Dolce Vita ou la renaissance de Marcello Mastroianni

De tous les films lauréats de la Palme d’Or, La Dolce Vita de Federico Fellini est assurément l’un des plus cultes. Cinquante-huit ans après son sacre...