Accueil > Autour du cinéma > Les classiques > Les bas-fonds de la capitale reconstitués à Nice dans Les Mystères de Paris

Les bas-fonds de la capitale reconstitués à Nice dans Les Mystères de Paris

  • mysteres 2
  • mysteres 3
  • mysteres 4

Marcel Herrand, dans le rôle du criminel Lacenaire, ouvrait un rideau sur les amours d’Arletty et de Jean-Louis Barrault dans Les enfants du Paradis. Mais un an avant d’être rendu célèbre par sa composition d’un mauvais homme, Herrand interpréta l’excellent Rodolphe dans Les Mystères de Paris, adapté du Roman d’Eugène Sue en 1943. C’est l’histoire d’un homme de la haute société qui s’aventure incognito dans les bas-fonds et sauve la jeune Fleur de Marie (Cecilia Paroldi), née d’un amour de jeunesse, mais doit faire face aux manigances de sa fiancée la Comtesse McGregor (Yolande Laffon) ainsi qu’à celles d’un couple qui ressemble aux Thénardier en plus monstrueux : Le « Maître d’école » (Alexandre Rignault) et La « Chouette » (Germaine Kerjean). Heureusement il peut compter sur son ami Le Chourineur (Lucien Coëdel). Coëdel était alors considéré comme le successeur de Jean Gabin, mais il mourut déchiqueté en tombant d’un train de nuit dont il avait ouvert la porte par erreur en 1947 ! Parmi ces acteurs Français d’un autre temps, on trouve aussi Roland Toutain (L’aviateur de La règle du jeu, de Renoir) et on aperçoit furtivement… Jean Carmet. Les Mystères de Paris avaient déjà été adaptés en 1922 et 1935, et le seront encore en 1962, avec un Jean Marais virevoletant dans le rôle de Rodolphe. Le scénario de la version de 1943 est signé de Maurice Bessy, qui sera délégué général du Festival de Cannes de 1971 à 1977. Elle a été entièrement tournée aux Studios de la Victorine, à Nice, sous la direction du pittoresque Jacques de Baroncelli. Il était connu pour faire des films populaires particulièrement faciles à suivre. Ce qui ne l’empêchait pas d’être un aristocrate camarguais d’une extrême courtoisie, qui dirigeait ses tournages en gants blancs !

Par Antoine Sire

Publié le Mercredi 2 juillet 2014.
Beatrice Billon
Cinéma, Les mystères de Paris, Paris
Le film
Mysteresdeparis

LES MYSTÈRES DE PARIS

de Jacques de Baroncelli

1943

Avec : Marcel Herrand, Lucien Cöedel, Alexandre Rignault, Germaine Kerjean, Roland Toutain, Cecilia Paroldi

Scénariste : Maurice Bessy et Pierre Laroche d’après Eugène Sue

Les derniers articles
Claudel 590
Les Classiques Voir tous

Isabelle Adjani et Gérard Depardieu, amants torturés dans Camille Claudel

C’est l’histoire de deux grands acteurs se retrouvant devant la caméra d’un cinéaste qui réalise son premier film. D’une grande artiste, féministe et ...

Frantic
Les Classiques Voir tous

Harrison Ford pris au piège dans le Paris interlope de Frantic

En anglais, le terme « frantic » signifie « frénétique ». Un adjectif qualifiant assez bien le voyage du personnage incarné par Harrison Ford dans le ...

Romy 590
Les Classiques Voir tous

Romy Schneider, héroïne bouleversante dans La Passante du Sans-Souci

C’est ce que l’on appelle, dans le jargon cinématographique, un film testamentaire. Dans le cas de Romy Schneider, le dernier tour devant la caméra s’...