Accueil > Autour du cinéma > Inspirations > L'hôtel 123 Sébastopol

L'hôtel 123 Sébastopol

  • 123-1-590x416-590x416
  • 123-2-590x416-590x416
  • 123-3-590x416-590x416
  • 123-4-590x416-590x416
  • 123-5-590x416-590x416
  • 123-6-590x416-590x416
  • 123-7-590x416-590x416

Partant d’une aventure humaine entre les frères Cachan, fondateurs et propriétaires du groupe Astotel, et l’architecte Philippe Maidenberg, le 123 Sébastopol, hôtel 4* installé à l’adresse du même nom à Paris, est un hymne au cinéma, aux artistes et films qui ont contribué à apporter ses lettres de noblesse au 7ème Art.

Un hôtel de stars

Ce lieu a pu voir le jour grâce à la générosité de Jean-Paul Belmondo, Claude Lelouch, Danièle Thompson, Agnès Jaoui, Jean-Pierre Bacri, Elsa Zylberstein et Ennio Morricone qui ont ouvert leurs souvenirs et archives voire leur vision personnelle de leur art pour ériger cette magnifique adresse où chaque étage est dédié à l’un d’eux.
L’immersion commence déjà dans le lobby avec sa réception à l’allure de salle américaine rétro éclairée où un patchwork d’écrans diffuse des extraits de films. On aime aussi le porche habillé de pierres et jalonné des moulages de mains des artistes, posés sur une feuille d’or, comme un clin d’oeil aux étoiles d’Hollywood Boulevard.
A noter l’humour de Jean-Paul Belmondo qui a choisi d’immortaliser son poing, comme un boxeur.

Puis vient le bar sous verrière, au mobilier évoquant un plateau de tournage, qui se prolonge par une très agréable terrasse.
Passons maintenant aux fameux étages en commençant par le 6ème et dernier, dominant les toits de Paris, consacré à celui qui l’a magistralement survolé suspendu à un hélicoptère : Jean-Paul Belmondo.
Des photographies inoubliables de ses films, d’ A bout de souffle à Un singe en hiver, couvrent un mur entier mais c’est aussi dans les détails comme le punching ball suspendu au dessus du lit ou les matières nobles de bois version brute ou de cuir, que l’on retrouve l’univers de Bébel.
L’acteur a accompagné l’architecte dans la réalisation des 3 chambres qui lui sont consacrées, tout comme Danièle Thompson qui a ouvert ses archives personnelles dont les scénarios de La boum ou de Rabbi Jacob, ainsi que de nombreuses photos de tournages et de souvenirs avec son père Gérard Oury , laissant carte blanche quant au choix de la matière dédiée à son univers.

Il serait trop long de vous décrire la richesse de chaque étage tant les artistes ont généreusement joué le jeu en s’impliquant tous personnellement dans leurs conceptions. Et rien ne vaut l’expérience de les découvrir par vous même pour vivre une nuit très étoilée.

©photos ASTOTEL

Informations

www.astotel.com

☎ 01 40 39 61 23

Tarif : ★★★☆☆

Publié le Mardi 27 octobre 2015.
Beatrice Billon

Hôtel 123 Sébastopol ****

123, boulevard Sébastopol 
 75002 Paris

Les derniers articles
Monet 590
Inspirations Voir tous

Call Me by Monet, un compte Instagram impressionniste et cinématographique

Plus qu’un film, c’est devenu un vrai phénomène. Nommé dans les plus prestigieuses catégories lors de la dernière cérémonie des Oscars, Call Me by You...

Lego 590
Inspirations Voir tous

La grande salle de Poudlard se décline en Lego

Les fans d’Harry Potter vont être aux anges ! Lors de la récente Toy Fair de New York, l’école du sorcier le plus célèbre de la Pop Culture a été prés...

Lara 590
Inspirations Voir tous

Un escape game Tomb Raider a ouvert ses portes

Alors que le nouveau volet des aventures de Lara Croft vient de sortir au cinéma, les fans pourront avoir une double dose de leur héroïne préférée pui...