Accueil > Autour du cinéma > Gastronomie > Le pot-au-feu dans L'Apollonide

Le pot-au-feu dans L'Apollonide

  • Pot Au Feu 590

Présenté en compétition officielle au Festival de Cannes en 2011, L’Apollonide : souvenirs de la maison close est le cinquième film du réalisateur français Bertrand Bonello. Comme son nom l’indique si bien, il va être ici question de la chronique d’un bordel sous la Troisième République. Fasciné par la représentation de la figure de la prostituée dans l’histoire de l’art, le réalisateur du Pornographe a lui aussi voulu mettre en scène ce type de personnage iconique que beaucoup d’écrivains et cinéastes avaient sublimé avant lui. Film choral au casting majoritairement féminin, L’Apollonide : souvenirs de la maison close est un curieux objet de cinéma où l’ancien côtoie le moderne au travers de l’utilisation de certains standards du rock tels que Nights in White Satin de The Moody Blues. Un long-métrage envoûtant qui repartira bredouille de Cannes mais qui permettra à Céline Sallette, Adèle Haenel et Alice Barnole de remporter conjointement l’année suivante, le Prix Lumière du meilleur espoir féminin.

Dès les premières esquisses du scénario, Bertrand Bonello avait en tête certaines scènes du film, comme celle où toutes les filles de L’Apollonide se retrouvent autour de la table de la cuisine pour déguster un pot-au-feu préparé par le personnage de Madeleine, également appelée la « Femme qui rit », suite à une mutilation au visage dont elle a été victime. Plat copieux et alors bon marché (l’action du film se situe en 1900), le pot-au-feu est un classique de la cuisine française et de surcroît, complètement de saison. Pour un met qui tienne au corps et vous renvoie au début du XXème siècle, suivez la recette !

Ingrédients

500g de viandes de bœuf grasses

500g de viandes de bœuf maigres

500g de viandes de bœuf gélatineuses

1 os à moelle

4 poireaux

4 carottes

1 branche de céleri

2 oignons

1 gousse d’ail

1 bouquet garni (persil, thym, laurier)

2 clous de girofle

Gros sel

Poivre noir en grains

Recette

  1. Ficelez les différents morceaux de viandes de bœuf afin qu’ils se maintiennent pendant la cuisson.
  2. Epluchez les carottes, les poireaux et la branche de céleri puis lavez-les.
  3. Piquez un des oignons avec les clous de girofle et faites dorer le second, à sec et au four de manière à ce qu’il puisse colorer le bouillon. (Note : pour colorer le bouillon, ajoutez 1 demie cuillérée à café d’arôme Patrelle).
  4. Dans un faitout, disposez les différents morceaux de viandes ainsi que l’os à moelle, au préalable enveloppé dans une mousseline pour éviter que la moelle ne se répande. Mouillez avec 5 litres d’eau froide.
  5. Salez avec le gros sel. Portez à ébullition et faites bouillir, et écumez régulièrement jusqu’à ce qu’il n’y ait plus d’écume.
  6. Ajoutez les oignons, les carottes, les poireaux liés en botte, le céleri branche, l’ail et le bouquet garni, préalablement ficelé. Ajoutez 12 grains de poivre.
  7. Portez de nouveau à ébullition et laissez cuire, à couvert sur feu très doux, pendant au moins quatre heures.
  8. A mi-cuisson, dégraissez avec une petite louche.
  9. Le bouillon de pot-au-feu se déguste chaud ou tiède, en précédant les viandes et les légumes ou seul. Il peut également être à la base de différents potages.
  10. Retirez les morceaux de viandes et les légumes du bouillon puis dressez-les dans un plat chaud. Servez aussitôt, avec des cornichons, du gros sel et de la moutarde forte.

Crédit photo : Marmiton

 

 

Publié le Lundi 5 février 2018.
Antoine Le Fur
Les derniers articles
Pain 590
Gastronomie Voir tous

Le pain perdu de Kramer contre Kramer

Plus gros succès commercial de l’année 1979 aux Etats-Unis avec 106 millions de dollars de recettes au box-office, Kramer contre Kramer de Robert Bent...

Minestrone 590
Gastronomie Voir tous

Le minestrone de La Grande Bellezza

Avec La Grande Bellezza, œuvre à la beauté envoûtante présentée en compétition lors du Festival de Cannes en 2013, le cinéaste italien Paolo Sorrentin...

Strudel 590
Gastronomie Voir tous

Le strudel aux pommes des Inglorious Basterds

Septième film de Quentin Tarantino, Inglorious Basterds marque une incursion dans un genre que le réalisateur américain n’avait pas revisité jusqu’à p...