Accueil > Autour du cinéma > Gastronomie > Le mojito dans Volver

Le mojito dans Volver

  • Mojito 590

Dans la carrière de Pedro Almodovar, il y a eu une sorte d’avant et après Volver. Présenté en compétition officielle lors du festival de Cannes en 2006, le film, comme son titre l’indique si bien pour les hispanophones, renvoie à l’idée de retour (Volver signifiant, en espagnol, revenir).

Retour d’un cinéaste dans sa région natale puisque le tournage a eu lieu sur les terres de son enfance, au milieu des paysages arides de Castilla-La Mancha.

Retour d’une muse, en le personne de Carmen Maura, avec qui le réalisateur espagnol n’avait pas tourné depuis près de vingt ans et le succès de son film culte Femmes au bord de la crise de nerfs.

Enfin, la notion de retour est tout simplement au cœur de ce scénario sur l’histoire de ces femmes d’une même famille, confrontées au retour d’une aïeule que l’on pensait disparue depuis des années.

Mélodrame assumé, rendant par moments hommage aux grandes heures du cinéma italien, Volver est un concentré d’émotions qui ne laissa pas insensible le jury cannois présidé cette année-là par le réalisateur hong kongais Wong Kar-wai, puisque l’ensemble des actrices est repartie, de manière collective, avec le prix d’interprétation féminine. Un joli cadeau pour le cinéaste espagnol dont les films présentés sur la Croisette sont souvent repartis bredouille.

A l’instar du gaspacho dans Femmes au bord de la crise de nerfs, la nourriture occupe une place importante dans Volver, comme d’ailleurs dans quasiment tous les autres films de Pedro Almodovar. Ici, le personnage de Raimunda, qu’interprète Penelope Cruz, tente de joindre les deux bouts en reprenant la gérance d’un restaurant d’un quartier populaire de Madrid. Pour l’épauler, cette dernière peut compter sur ses deux fidèles amies, Ines et Regina. Si la première cuisine de succulentes pâtisseries, la seconde, quant à elle, concocte d’excellents mojitos, ne manquant pas de faire saliver les nombreux clients nocturnes du lieu. Un bon cocktail, quelques tapas, de la musique et voici la recette d’une soirée espagnole des plus endiablées !

Pour un mojito rafraîchissant, qui vous fera le plus grand bien quelque soit la saison, suivez la recette ci-dessous. Et dansez maintenant, sans modération bien sûr !

Ingrédients 

8 feuilles de menthe

1 moitié de citron vert

10 glaçons

4 cl de rhum blanc (type Bacardi)

2 cl de sirop de sucre de canne (ou un peu de sucre cassonade)

Eau pétillante (type Perrier)

Recette

  1. Dans un torchon, disposez-les glaçons. Nouez-le puis frappez à l’aide d’un rouleau à pâtisserie, afin d’obtenir de la glace pilée. Réservez ensuite au congélateur.
  2. Ciselez les feuilles de menthe et disposez-les dans le fond des verres.
  3. Coupez le citron en petits quartiers puis disposez-les sur les feuilles de menthe.
  4. Sur le citron, versez le sirop de sucre de canne (ou le sucre cassonade).
  5. A l’aide d’un pilon à cocktails, écrasez le citron puis remplissez les verres de glace pilée.
  6. Sur la glace, ajoutez le rhum blanc puis l’eau pétillante. Mélangez.
  7. Servez le mojito, accompagné de deux petites pailles.
  8. Dégustez !

Crédit photo : Silvia Santucci

Publié le Dimanche 2 décembre 2018.
Antoine Le Fur
Les derniers articles
Pain 590
Gastronomie Voir tous

Le pain perdu de Kramer contre Kramer

Plus gros succès commercial de l’année 1979 aux Etats-Unis avec 106 millions de dollars de recettes au box-office, Kramer contre Kramer de Robert Bent...

Minestrone 590
Gastronomie Voir tous

Le minestrone de La Grande Bellezza

Avec La Grande Bellezza, œuvre à la beauté envoûtante présentée en compétition lors du Festival de Cannes en 2013, le cinéaste italien Paolo Sorrentin...

Strudel 590
Gastronomie Voir tous

Le strudel aux pommes des Inglorious Basterds

Septième film de Quentin Tarantino, Inglorious Basterds marque une incursion dans un genre que le réalisateur américain n’avait pas revisité jusqu’à p...