Accueil > Autour du cinéma > Culture > A vendre : la dernière demeure de Marilyn Monroe

A vendre : la dernière demeure de Marilyn Monroe

  • Capture D E Cran 2017 04 24 A 16 18 24

Quatre chambres, quatre salles de bain, une piscine, un terrain de 2 600m2 situé dans le quartier huppé de Brentwood à Los Angeles …

Une modeste maison secondaire, en somme, qu’il est possible d’acquérir en s’acquittant d’une somme de 6,9 millions de dollars.

Capture D E Cran 2017 04 24 A 16 05 29

La villa de type hacienda bâtie en 1929 fut achetée par l’actrice en 1962 à la suite de son troisième divorce d’avec le dramaturge Arthur Miller. Elle n’y séjourna que quelques mois puisqu’elle y fut retrouvée morte dans sa chambre en août de la même année. Les circonstances de sa disparition demeurent encore aujourd’hui, près de 55 ans plus tard, des plus troubles et suscitent de nombreux débats (suicide, overdose, complot du FBI, erreur médicale) …

Selon l’agence immobilière chargée de la transaction, Lisa Optican"Il y a eu des propriétaires dans le passé qui ont effectué des changements, mais l'aspect et l'atmosphère qui ont poussé Marilyn à vouloir habiter là n'ont pas disparu. La cour, l'entrée, l'arrière cour avec la piscine et le jardin restent intactes." Nul doute, donc, que l’on n’y retrouve pas l’âme de l’icône hollywoodienne. 

 

---------------------

Connaissez-vous La Box Fait Son Cinéma ? Découvrez-la ici

Footer Article 640

Publié le Lundi 24 avril 2017.
Helen Bohsborf
Les derniers articles
Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...

Chaplin 590
Culture Voir tous

Les comiques transatlantiques s'exposent à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

Pour certains, les différents noms présentés n’évoqueront pas grand chose. Lorsque l’on pense à Charles Prince, André Deed ou Rigadin, on a du mal à i...