Accueil > Autour du cinéma > Culture > Sphères, le voyage dans les étoiles à la galerie Cinéma

Sphères, le voyage dans les étoiles à la galerie Cinéma

  • Spheres 590

Jusqu’à présent, l’espace artistique de la productrice Anne-Dominique Toussaint accueillait surtout des expositions d’artistes. Charlotte Le Bon, Romain Duris, Cédric Klapisch… Quelques noms de personnalités du septième art ayant exposées leurs dessins ou leurs photographies entre les quatre murs de cette galerie parisienne, désormais incontournable pour les cinéphiles. Devant le succès du lieu, qui a fêté ses cinq ans d’existence en 2018, Anne-Dominique Toussaint a décidé de l’ouvrir à une nouvelle forme de cinéma, à savoir la réalité virtuelle. Et pour les premiers pas de la VR (Virtual Experience) entre ses murs, elle a vu les choses en grand, en accueillant l’installation Sphères (photo) de la réalisatrice américaine Eliza McNitt, qui a reçu pour ce film, le Grand Prix de la meilleure œuvre en réalité virtuelle lors de l’édition 2018 du Venice VR Festival, qui est l’une des sections parallèles du célèbre festival de cinéma italien.

Sphères, c’est un triptyque, regroupant trois films de quinze minutes, aux noms évocateurs : Chorus of the Cosmos, Songs of Spacetime et Pale Blue Dot, qui ont comme point commun l’exploration spatiale ainsi que la beauté de l’univers. Conçu comme un voyage immersif à l’intérieur du cosmos, le projet permet aux visiteurs curieux de découvrir les secrets de notre galaxie. Munis de casques Oculus Rift, d’écouteurs et de manettes, ces derniers découvrent l’infinie beauté des étoiles, qu’il est littéralement possible de « traverser », grâce à la technologie de la réalité virtuelle. Mais Sphères n’est pas seulement qu’un objet hybride, situé à mi-chemin entre le film de cinéma et l’attraction 2.0. C’est également une œuvre scientifique, pour laquelle Eliza McNitt s’est énormément documentée auprès de la NASA, s’entourant de spécialistes de la question tels que des conseillers scientifiques de l’université de Columbia. Sur un plan davantage cinématographique, Sphères se révèle tout aussi prestigieux. Produit par Darren Aronofsky, Ari Handel ainsi que le studio français Atlas V, ce film d’un nouveau genre dispose également d’un très beau casting vocal. A chaque épisode, la voix d’une personnalité. Pour la version originale, ce sont Millie Bobby Brown (de la série Strangers Things), Jessica Chastain et Pattie Smith qui se prêtent au jeu. Côté français, place au tandem inoubliable de La Vie d’Adèle, à savoir Léa Seydoux et Adèle Exarchopoulos, rejointes par Jane Birkin. Avec les voix de ces stars dans les oreilles, le voyage vers les confins du cosmos n’en sera que plus glamour !

La galerie Cinéma et l’espace

Dans le milieu du cinéma en réalité virtuelle, Sphères se révèle donc être un événement. Le film a été vendu au festival de Sundance et a également été nommé lors de la cérémonie des Emmy Awards pour sa bande originale composée par Kyle Dixon et Michael Stein. Les fans de Sphères, et plus particulièrement de l’espace en général, vont pouvoir se réjouir puisque la galerie Cinéma expose, outre l’installation d’Eliza McNitt, plusieurs oeuvres d’artistes autour de l’exploration spatiale. La désormais habituée des lieux Charlotte Le Bon y présente son univers cosmique, tandis que l’on découvre également les photographies prises par l’astronaute Jean-Pierre Haigneré depuis la station MIR en 1999. Les cinéastes libanais et lauréats du Prix Marcel Duchamp 2017, Joana Hadjithomas et Khalil Joreige, évoquent quant à eux le rêve de la conquête spatiale ayant animé leur pays à l’orée des années 1960. Parmi les autres œuvres présentées au public, on trouve également celles des artistes Caroline Corbasson et Patrick Tosani, ainsi qu’une drôle d’installation, quelque part entre le simulateur de vol et l’objet de science-fiction, signée Mounir Ayache. À la galerie Cinéma, préparez-vous à découvrir l’espace comme vous l’avez rarement vu.

Le voyage spatial à la galerie Cinéma a commencé le 6 février et s’achèvera le 30 mars. Il ne reste donc plus que quelques jours pour découvrir le travail d’Eliza McNitt, ainsi que celui des autres artistes exposés. Bonne nouvelle pour ceux qui ne pourraient pas avoir la chance de tester Sphères, le film est disponible sur l’Oculus Store pour un tarif de 9,99 euros. Décollage pour les étoiles imminent !

En savoir plus sur l'événement : ICI

Sphères et exposition d'artistes, à la galerie Cinéma, du 6 février au 30 mars.

Ouvert du mardi au samedi, de 11h à 19h. Visionnage de Sphères : 10 euros le film, 25 euros les trois.

Crédit photo : Sphères, Eliza McNitt

Publié le Vendredi 22 mars 2019.
Antoine Le Fur

26 Rue Saint-Claude 75003 Paris

Les derniers articles
Mongolie 590
Culture Voir tous

Les photos de Fabienne Berthaud s'exposent à la Halle aux sucres de Dunkerque

C’est une réalisatrice qui occupe une place à part dans le cinéma français. En seulement trois films, Fabienne Berthaud s’est imposée comme une cinéas...

Tolkien 590
Culture Voir tous

L'univers féérique de Tolkien s'expose à la BnF

Il est l’un des plus grands écrivains du XXème siècle. John Ronald Reuel Tolkien, plus communément connu sous le nom de J.R.R. Tolkien, a enchanté l’i...

Gaumont 590
Culture Voir tous

Gaumont fait rentrer le cinéma à l'hôpital

C’est une entreprise mythique dès lors que l’on évoque le septième art en France. Fondée en 1895, Gaumont a traversé les époques avec un succès qui ne...