Accueil > Autour du cinéma > Culture > Le RER fait son cinéma

Le RER fait son cinéma

  • Rame Rer D Gaumont Cinema

Et si vous profitiez de votre trajet de RER pour vous faire une expo ?
Aussi étonnant que cela puisse paraître, ce sera bientôt possible grâce à une opération exceptionnelle organisée par Gaumont et la SNCF au coeur du réseau francilien.

120 ans de 7ème art

Dans le prolongement de l'expo Gaumont organisée au 104 l'an dernier, une rétrospective retraçant 120 ans de cinéma permettra aux usagers du RER de découvrir des photographies et affiches issues de nombreux films.

Gaumont 120 Ans

Luc Besson, Mathieu Kassovitz, Francis Veber, Eric Toledano et Olivier Nakache, Federico Fellini, Ingmar Bergman, Maurice Pialat, Jean-Luc Godard et bien d'autres seront ainsi mis à l'honneur...

Le RER D à l'honneur

Cette exposition itinérante consacrée au 7ème Art, réalisée grâce à un procédé spécial de pelliculage des images, sera visible dans deux rames du RER D, de Creil à Melun en passant par Paris et ce, pour une durée de deux ans.

La première rame sera inaugurée le 28 janvier, voie M dans le hall 1 de la gare de Lyon.
Le lancement de la deuxième rame est prévu pour fin mars 2016.

Cette parenthèse culturelle permettra à coup sûr d'égayer les trajets des usagers du RER.

Rame Rer D

Publié le Mardi 12 janvier 2016.
Aurelie Bareaud
Les derniers articles
Affiche Au Dela Ecran Vincenne Site
Culture Voir tous

Le cinéma italien est "Au-delà de l'écran"

Après une première édition qui fut couronnée de succès, le Vincennes Film Festival revient avec une programmation alléchante. L’événement Au-delà de l...

Cinematheque Site
Culture Voir tous

La Cinémathèque ouvre ses portes à la jeunesse

Vendredi 10 novembre, les étudiants et jeunes de moins de 26 ans seront à la fête. Pendant une journée, la Cinémathèque française proposera une

Pagode
Culture Voir tous

Le cinéma La Pagode va renaître de ses cendres

Après près de deux ans de fermeture, le célèbre cinéma parisien s’apprête à rouvrir ses portes. Une aubaine, grâce à l’intervention de Charles S. Cohe...