Accueil > Autour du cinéma > Culture > PopCorn Magazine, la 1ère revue de cinéma dédiée aux enfants

PopCorn Magazine, la 1ère revue de cinéma dédiée aux enfants

  • popcorn magazine 3
  • popcorn magazine 2
  • pop corn magazine 1

Née de la très bonne idée de quatre amies, PopCorn Magazine est la nouvelle revue de cinéma trimestrielle spécialement destinée aux enfants de 8 à 12 ans qui leur parle du 7ème Art comme à des grands. Mettant en avant des films habituellement destinés aux adultes, le magazine a pour vocation de transmettre aux plus jeunes une culture cinématographique en stimulant leur curiosité à travers un graphisme et un contenu ludique autour d’un grand classique. Le premier numéro, sortant en février, est ainsi consacré aux Lumières de la ville (ou City Lights dans sa version originale) de Charlie Chaplin. Entre histoires et anecdotes sur le film ou le réalisateur, décryptage des techniques et du jargon de la mise en scène, jeux de coloriages, de rôle, de déchiffrage, à découper, il est fort à parier que Charlot n’aura plus aucun secret pour les petits qui seront également aussi ravis de partager cette expérience culturelle en famille.

PopCorn Magazine
Revue trimestrielle
1er numéro daté février 2015, 5€, disponible en librairie.
Abonnement annuel disponible par correspondance au prix de 20€ (frais de port inclus)
À retrouver sur Facebook
Abonnements et infos : lesroisdupopcorn@gmail.com

Publié le Dimanche 1 février 2015.
Beatrice Billon
Les derniers articles
Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...

Chaplin 590
Culture Voir tous

Les comiques transatlantiques s'exposent à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

Pour certains, les différents noms présentés n’évoqueront pas grand chose. Lorsque l’on pense à Charles Prince, André Deed ou Rigadin, on a du mal à i...