Accueil > Autour du cinéma > Culture > Paris fait son cinéma, partenaire du Champs-Élysées Film Festival

Paris fait son cinéma, partenaire du Champs-Élysées Film Festival

  • Affiche Ceff
  • Fiche Pfsc Doss Ceff
Paris fait son cinéma a le grand bonheur d’être partenaire officiel du Champs-Élysées Film Festival qui se tiendra cette année du 11 au 17 juin. A cette occasion, nous vous ferons suivre l’événement durant tout le festival, nous vous réservons également plein de surprises à venir !

Malgré ses tout juste trois ans d’existence, le Champs-Élysées Film Festival se place déjà dans la cour des plus grands événements du 7ème Art à Paris. Il faut dire qu’à sa tête se trouve la productrice, distributrice et exploitante Sophie Dulac qui a réussi son formidable pari d’organiser une semaine dédiée aux films indépendants américains à travers une compétition exigeante mais bon enfant car ouverte à tous, la particularité unique du festival étant que le jury c’est vous, le public. Voici les principaux temps forts de l’édition 2014 annoncés cette semaine lors de la conférence de presse, parmi les 60 films et les près de 100 séances qui auront lieu dans les salles des Champs-Élysées (le Balzac, le Gaumont Champs-Élysées, le Lincoln, le MK2 Grand Palais, le Publicis Cinémas et l’UGC George V).

Les invités

Le festival sera présidé par Jacqueline Bisset et Bertrand Tavernier, qui délivrera également une masterclass.

Keanu Reeves sera invité d’honneur et présentera Side By Side, documentaire dans lequel il interviewe les plus grands réalisateurs américains contemporains comme Cameron, Scorsese, Soderbergh, ainsi que son dernier film Man of Thai Chi à l’issu duquel il rencontrera le public.

Agnès Varda sera invitée d’honneur autour des projections de ses films Made in U.S.A et Sans toit ni loi qui seront suivis de rencontres avec le public.

Autres invités d’honneur : Whit Stillman et son film culte Cosmopolitan, Mike Figgis qui aura une carte blanche en partenariat avec le festival "A shaded view on fashion week".

Côté programmation

- une compétition de longs métrages indépendants américains, avec un focus sur le cinéma afro-américain.

- une compétition de plus de 35 courts métrages français et américains.

- des avant-premières françaises et américaines prestigieuses comme Au fil d’Ariane de Robert Guédéguian ou Jersey Boys de Clint Eastwood.

- les Grands Classiques du cinéma français avec des chefs d’oeuvre du répertoire en version restaurée et notamment un hommage à Henri Langlois réalisé par Jacques Richard en partenariat avec l’exposition Le Musée Imaginaire d’Henri Langlois à la Cinémathèque Française.

- les Incontournables TCM Cinéma : une sélection des plus grands «classics» américains en version restaurée.

- une soirée spéciale Vendredi 13 placée sous le signe de l’horreur incluant la version restaurée de Massacre à la tronçonneuse.

- des projections «Jeune public» avec notamment l’avant-première de Dragons 2 et un grand karaoké géant après Peau d’âne,

- une grande soirée caritative le 16 juin au profit des Toiles Enchantées.

 
Prochain rendez-vous le 9 mai pour découvrir  le calendrier de la programmation !

 

Publié le Jeudi 1 mai 2014.
Beatrice Billon
Cinéma, Paris, Champs Élysées Film Festival, Événement

Champs Élysées Film Festival

133 Avenue des Champs-Élysées, 75008 Paris

Les derniers articles
Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...

Chaplin 590
Culture Voir tous

Les comiques transatlantiques s'exposent à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

Pour certains, les différents noms présentés n’évoqueront pas grand chose. Lorsque l’on pense à Charles Prince, André Deed ou Rigadin, on a du mal à i...