Accueil > Autour du cinéma > Culture > La maison française de Stanley Kubrick est à vendre

La maison française de Stanley Kubrick est à vendre

  • Kubrick Stanley 001 Dmitri Kastarine Portrait Hands In Hair With Arriflex

Envie de vous offrir un petit havre de paix dans le sud-ouest de la France ? Qui plus est, une habitation ayant appartenue au génial Stanley Kubrick ?

Capture D E Cran 2017 01 30 A 14 56 28

 

Sachez que la demeure périgourdine du réalisateur de Shining est à vendre pour la modique somme de 1 485 000 euros. Située à Domme, à 2h30 de Toulouse, la villa propose une résidence principale composée de cinq pièces, deux annexes, sept chambres, cinq salles d’eau en tout, mais aussi d’une piscine. Ce qui fait pourtant le charme de cette habitation demeure le terrain de plus de 4 hectares et sa vue panoramique sur la vallée de Dordogne.

 

 Capture D E Cran 2017 01 30 A 14 56 42

 

Si la maison secondaire semble démesurément grande, Kubrick lui préféra son manoir anglais de Childwickbury où il habita de son départ d'Hollywood jusqu'à sa mort. Le château dispose de pas moins de 18 chambres, de 12 salons et de 11 salles d'eau!

 

 

Capture D E Cran 2017 01 30 A 14 57 16

 

 

 

---------------------

Connaissez-vous La Box Fait Son Cinéma ? Découvrez-la ici

Footer Article 640

 

Publié le Vendredi 10 février 2017.
Helen Bohsborf
Les derniers articles
Affiche Au Dela Ecran Vincenne Site
Culture Voir tous

Le cinéma italien est "Au-delà de l'écran"

Après une première édition qui fut couronnée de succès, le Vincennes Film Festival revient avec une programmation alléchante. L’événement Au-delà de l...

Cinematheque Site
Culture Voir tous

La Cinémathèque ouvre ses portes à la jeunesse

Vendredi 10 novembre, les étudiants et jeunes de moins de 26 ans seront à la fête. Pendant une journée, la Cinémathèque française proposera une

Pagode
Culture Voir tous

Le cinéma La Pagode va renaître de ses cendres

Après près de deux ans de fermeture, le célèbre cinéma parisien s’apprête à rouvrir ses portes. Une aubaine, grâce à l’intervention de Charles S. Cohe...