Accueil > Autour du cinéma > Culture > L'exposition Pasolini Roma à La Cinémathèque

L'exposition Pasolini Roma à La Cinémathèque

  • pasolini-1-590x416-590x416
  • pasolini-2-590x416-590x416
  • pasolini-3-590x416-590x416
  • pasolini-4-590x416-590x416

Le thème de cette exposition est la mise en exergue des rapports passionnés, ambigus et conflictuels qu’entretenait Pier Paolo Pasolini avec la ville de Rome qui lui insufflera tout son génie de cinéaste, mais aussi poète, linguiste, romancier, peintre, engagé à gauche et polémiste. Car lui qui avait passé son enfance à Frioul et Bologne fut à jamais transformé dès son arrivée avec sa mère en 1950 dans la capitale italienne qu’il ne considèrera jamais comme un décor ni même un simple lieu de vie. Pour lui, Rome a sa propre existence physique, charnelle et passionnelle présente dans chacune de ses œuvres, le poussant à aller de l’avant, toujours plus loin. Rome fut peut-être tout simplement pendant 25 ans sa grande histoire d’amour, "dont il connut une à une toutes les étapes, le lyrisme et l’angoisse de la rencontre, les déceptions, les trahisons, les sentiments de haine et de passion mêlés, les phases d’attraction et celles de rejet, d’éloignement et de retrouvailles". Pour le Pasolini polémiste, certainement l’un des intellectuels les plus actifs et controversés de son époque car cinglant analyste de la société italienne, Rome était aussi son idéal territoire d’observation des banlieues populaires et prolétaires de ses débuts aux cercles bourgeois dont il combattra chaque petitesse. Il n’est d’ailleurs pas exagéré de penser que Pasolini a aussi façonné la culture de Rome grâce à sa littérature et son cinéma, conférant par exemple existence et dignité au langage "romanesco" qui, grâce à lui, entra dans la culture littéraire italienne. Le parcours de l’exposition propose un voyage chronologique découpé en 6 sections reprenant les grandes phases de son rapport à la capitale italienne de son arrivée en 1950 jusqu’à son assassinat sur la plage d’Ostie, une nuit de 1975 ; il s’attache surtout à révéler l'importance de la géographie dans la relation personnelle de Pasolini à son époque et au monde à travers une exaltante exploration des sites pasoliniens de sa vie, de ses films et de ses écrits en passant par les relations amicales du cinéaste avec les poètes et intellectuels de son époque comme Elsa Morante, Moravia, ainsi que ses relations amoureuses. On y retrouve de nombreuses photographies, archives audiovisuelles et écrites, documents, extraits de films, peintures et dessins du Maître, ainsi que des œuvres d’artistes italiens des années 60 et 70 qu’il appréciait.

Informations et réservations

Eposition Pasolini Roma 

A partir du 16 octobre 2013

Lundi, mercredi à samedi 12h-19h

Dimanche 10h-20h

Nocturne le jeudi jusqu’à 22h.

Fermeture le mardi. 

www.cinematheque.fr

Tarif : ★★☆☆☆ 

Les adresses de Pasolini à Rome : www.pasoliniroma.com

 

 

 

Publié le Mardi 15 octobre 2013.
Beatrice Billon
Exposition, cinémathèque, Pasolini

La Cinémathèque

51, rue de Bercy 75012 Paris

Les derniers articles
Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...

Chaplin 590
Culture Voir tous

Les comiques transatlantiques s'exposent à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

Pour certains, les différents noms présentés n’évoqueront pas grand chose. Lorsque l’on pense à Charles Prince, André Deed ou Rigadin, on a du mal à i...