Accueil > Autour du cinéma > Culture > Les méchants s'exposent à la galerie Sakura

Les méchants s'exposent à la galerie Sakura

  • Venom 590

Qui a dit que les personnages les plus vils ne pouvaient pas être célébrés en grande pompe ? En effet, que seraient les super-héros Marvel et DC Comics sans leurs terribles antagonistes ? Peut-on décemment imaginer un dessin animé sans un méchant prêt à tout pour détruire le personnage principal ? Faisant intégralement partie de la culture populaire, les « villains », comme disent les anglophones, viennent d’élire domicile entre les quatre murs de la galerie Sakura pour une exposition de trois mois, intitulée très explicitement « Super Vilains ». En effet, depuis le 9 mars et jusqu’au 2 juin, les visiteurs peuvent frissonner devant une centaine d’œuvres, rendant hommage aux plus grands méchants du cinéma. « À la base, on a choisi de faire une exposition où il était surtout question de réinterpréter des personnages iconiques », déclare Jean-Baptiste Simon, directeur de la galerie Sakura, ajoutant qu’il y a « un réel attrait pour les méchants du cinéma. Pour les artistes exposés ici, ce sont de vraies sources d’inspiration ». Les visiteurs qui aiment se faire peur savent donc ce qu’il leur reste à faire.

L’exposition donne à voir le travail de vingt-et-un artistes de renom, venant réinterpréter tour à tour, l’image des plus grands méchants du septième art. Il y a bien évidemment le terrible Venom (photo), dont les traits disgracieux se retrouvent sur l’affiche de l’événement. Le Joker, ennemi juré de Batman, se dévoile quant à lui sur plusieurs toiles. Suivant leurs inspirations, certains artistes vont préférer aller vers celui tel qu’il était incarné par Jack Nicholson dans le film de Tim Burton, quand d’autres choisiront de réinterpréter la version de la trilogie réalisée par Christopher Nolan, et interprétée par le regretté Heath Ledger. Outre la grande variété de tableaux, l’exposition se veut surtout transversale, présentant également des sculptures ou des objets en lien avec les méchants célébrés. Impossible donc de passer à côté du mythique gant de Thanos, colosse impressionnant que redoutent les Avengers, ou des statues représentant les repoussants aliens de la saga du même nom. « On a vraiment voulu que l’événement soit vu avec un ton décalé. Ce qui est intéressant, c’est de voir comment les différents artistes vont donner une image différente de « leurs méchants », suivant la culture leur pays d’origine », révèle Jean-Baptiste Simon. Parmi les différents noms exposés, certains tels qu’Ardif, David Eger, Daniel Taylor ou encore Travis Durden ne manqueront pas de séduire les afficionados d’art contemporain !

Star Wars et ses vilains

Face aux univers Marvel et DC Comics, celui de Star Wars tient fièrement tête. Bien évidemment, parce qu’une exposition sur les méchants sans Dark Vador n’en serait pas vraiment une, le père de Luke Skywalker se retrouve en bonne place à la galerie Sakura. À ses côtés, le public ne manquera pas de remarquer Kylo Ren, soit le grand méchant de la dernière trilogie de la saga, qu’interprète Adam Driver. D’une manière générale, la franchise est massivement représentée dans l’exposition, à l’image de l’incroyable déclinaison de casques de Strormtroopers, qu’il est impossible de manquer. « Nous avons pris une vingtaine de casques de Stormtroopers et, à partir de là, nous avons demandé à une vingtaine d’artistes de les customiser. Par exemple, l’un d’entre eux a été entièrement décoré à partir de cristaux Swarovski », s’amuse Jean-Baptiste Simon. Une chose est donc sûre, même s’ils ont certainement les pires intentions possibles, les méchants de l’exposition ont également un grand sens de la mode.

Originale, ludique et entièrement gratuite, l’exposition « Super Vilains » est déjà un succès. « On a vraiment un public très large, qui va de 7 à 77 ans. Il y a des jeunes mais également beaucoup de familles », constate Jean-Baptiste Simon. Un fait pas vraiment étonnant, car comme le fait si justement remarquer le directeur de la galerie, « les méchants parlent à tout le monde ». Qui sait, peut-être bien qu’ils vous parleront également ?

En savoir plus sur l'événement : ICI

Exposition " Super Vilains "  à la galerie Sakura, du 9 mars au 2 juin.

Ouverture du mardi au dimanche, tous les après-midis.

Accès gratuit

Crédit photo : Ardif / Galerie Sakura

Publié le Vendredi 22 mars 2019.
Antoine Le Fur

21 Rue du Bourg Tibourg 75004 Paris

Les derniers articles
Divine 590
Culture Voir tous

La Mairie de Paris et la Cinémathèque célèbrent le cinéma arc-en-ciel

C’est un événement qui a marqué, tant sur les volets politiques que culturels, l’histoire du XXème siècle. En juin 1969, les émeutes de Stonewall se s...

Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...