Accueil > Autour du cinéma > Culture > Les dragons s'exposent à Paris

Les dragons s'exposent à Paris

  • Dragons 590

Et si la star de cet hiver se nommait Krokmou ? Cette drôle de créature ailée, star de la saga animée Dragons, est plus que jamais sous le feu des projecteurs. Alors que le troisième et dernier volet de la trilogie de Dean DeBlois vient de sortir en salles, le Musée Art Ludique accueille, depuis le 31 janvier et jusqu’au 24 février, « L’Epopée artistique de la Trilogie Dragons », une exposition gratuite autour de la désormais célèbre franchise des studios Dreamworks. Entre les murs d’un très bel hôtel particulier germanopratin pour cette exclusivité mondiale, les visiteurs pourront contempler près de 200 dessins originaux, croquis et autres œuvres numériques, commentés sur plusieurs écrans par l’ensemble de l’équipe artistique et de production des films, au travers d’une sélection d’interviews réalisées spécifiquement pour l’événement. Ainsi, les fans de Dragons pourront découvrir la vision des « auteurs » de la saga par rapport à la technique de l’animation : le réalisateur des films Dean DeBlois ; la romancière Cressida Cowell, auteure des livres à la base de la franchise ; les producteurs Brad Lewis, Bonnie Arnold et Liz Camp ainsi que Chris DeFaria, président de DreamWorks Animation. Sans oublier les quelques personnalités françaises à avoir apporté leur touche artistique au projet, à l’image de Pierre-Olivier Vincent qui fut le directeur artistique sur tous les épisodes de la trilogie mais aussi Nicolas Marlet, créateur principal des différents dragons et personnages de la série.

Répartie sur 400 mètres carrés, l’exposition permet aux visiteurs de déambuler dans quatre salles. La première pièce sert avant tout de préambule, et donne à voir l’un des animateurs en train de dessiner un croquis pour une séquence en direct, donnant ainsi le ton à une visite qui se veut avant tout comme ludique et interactive. Les trois autres salles qui suivent correspondent à l’un des trois films de la trilogie, avec à chaque fois, un nombre conséquent d’esquisses préparatoires. Au fur et à mesure de la visite, on apprend notamment que la saga Dragons a demandé plus d’une douzaine d’années de travail aux équipes artistiques des films. Douze ans entre les premiers croquis de recherches de créatures, de personnages et de décors jusqu’aux peintures numériques finalisées. Parmi les découvertes que le public peut faire, il y a notamment le fait que le studio Dreamworks a créé expressément le logiciel Apollo pour réaliser Dragons 2. De manière plus générale, certains outils technologiques ont même été inventés spécialement pour les différents films de la saga, de manière à repousser les limites de l’animation, notamment pour donner des trajectoires vertigineuses aux vols des dragons. Aussi amusante qu’instructive, « L’Epopée Artistique de la Trilogie Dragons » promet de vous laisser sans voix !

À l’origine des choses

Le saviez-vous ? À l’origine, le dragon Krokmou fut conçu comme s’il s’agissait d’un félin. Pour créer le personnage, Simon Otto, directeur de l’animation sur les différents films de la saga, s’est inspiré de la relation qu’il pouvait entretenir avec ses trois chats. De cet animal domestique mais finalement assez indépendant, l’artiste en a tiré le caractère déterminé de Krokmou, bête chéri par son compagnon Harold, mais dont quiconque ne saurait imposer quoi que ce soit. Imaginant une créature à la fois attirante et dangereuse, Simon Otto est même allé chercher du côté de la panthère noire, dont il a emprunté la gestuelle et certaines expressions faciales. Parmi les autres découvertes que peuvent faire les visiteurs de l’exposition, il y a également toute la genèse de l’île de Beurk, soit le lieu accueillant les aventures d’Harold et Krokmou. Sur l’une des vidéos de l’exposition, Cressida Cowell, auteure de la série de livres ayant donné naissance aux films, raconte qu’elle s’est inspirée d’une île déserte du nord de l’Ecosse sur laquelle son père, environnementaliste, pouvait y passer des mois lorsqu’elle était enfant. Ce site sauvage, sans eau ni électricité, a vite été une source d’inspiration pour la romancière et ses futurs livres. La légende ne dit pas, en revanche, si sur cette île écossaise vivait une colonie de dragons !

Présentée en avant-première mondiale à Paris, l’exposition « L’Epopée artistique de la trilogie Dragons » touche cependant bientôt à sa fin. Plus que quelques jours pour découvrir les secrets de l’une des meilleures sagas d’animation de ces dernières années. Et comme l’événement est entièrement gratuit, vous n’aurez plus aucune excuse de passer à côté !

Plus d'informations sur l'événement : ICI

" L'Epopée artistique de la Trilogie Dragons ", du 31 janvier au 24 février, au Musée Art Ludique - Hors les Murs

Entrée libre

Crédit photo : Universal Pictures International France

Publié le Lundi 11 février 2019.
Antoine Le Fur

2a rue Montalembert 75007 Paris

Les derniers articles
Louxor 590
Culture Voir tous

Les stars du cinéma italien s'exposent au Louxor

Si en France, le nom de Rodrigo Pais n’est pas forcément connu, ce n’est pas le cas en Italie. Photographe de renom, décédé en 2007, ce grand nom du p...

Milton 590
Culture Voir tous

Les stars s'exposent sous l'objectif de Milton H. Greene à la Galerie de L'Instant

Il était surnommé « L’Enfant prodige de la couleur ». Le photographe américain Milton H. Greene a marqué de son empreinte les années 1940 et 1950, en ...

Rohmer 590
Culture Voir tous

2019 ou l'année Eric Rohmer

Il appartenait à cette génération de cinéastes à l’origine du fameux mouvement de la Nouvelle Vague. À l’instar des Truffaut, Godard, Chabrol ou encor...