Accueil > Autour du cinéma > Culture > Les Contes d'Hoffmann, film fétiche de Scorsese, présentés avec amour par sa monteuse Thelma Schoonmaker

Les Contes d'Hoffmann, film fétiche de Scorsese, présentés avec amour par sa monteuse Thelma Schoonmaker

  • hoffmann paris cinema 3
  • hoffmann paris cinema 1
  • hoffmann paris cinema 2

Thelma Schoonmaker a présenté mardi 14 octobre 2014 à Lyon, dans le cadre du Festival LumièreLes Contes d'Hoffmann (1951), des britanniques Michael Powell et Emeric Pressburger, magnifiquement restaurés par la Film foundation de Martin Scorsese. Oscar du meilleur montage pour Raging Bull, Thelma Schoonmaker est une grande dame. Elle a travaillé sur quasiment tous les films de Scorsese, jusqu'au récent Loup de Wall Street.

Fidèlement adapté des Contes d'Hoffmann d'Offenbach, le film de Powell et Pressburger est probablement le plus bel hommage jamais rendu par le cinéma au ballet et à l'opéra, avec les sublimes Moïra Shearer et Ludmilla Tcherina dans les premiers rôles. Il fut tourné en seulement 17 jours, car toute la bande son avait été enregistrée au préalable : des hauts-parleurs la diffusaient sur le plateau pour guider danseurs et comédiens dans leurs mouvements et leurs play-backs.  Les lourdes caméras de Technicolor, débarrassées de leur équipement d'insonorisation, devinrent soudain plus agiles, ce qui leur permet littéralement de danser avec les acteurs. Quand son producteur avait demandé à Powell son scénario, il lui avait donné la partition de l'Opéra d'Offenbach ! Les Contes d'Hoffmann est considéré par Martin Scorsese mais aussi Francis Ford Coppola comme l'un des plus beaux de l'histoire du cinéma, et Coppola en a introduit des extraits dans un de ses films, Tetro

Dans les années 70, Michael Powell se préparait à une vieillesse triste et solitaire, après que l'échec de son film Le Voyeur, assassiné par la critique, l'ait fait mettre au ban du cinéma britannique. Mais Scorsese vint le voir à Londres pour lui dire toute son admiration, et l'invita plus tard à un festival aux Etats-Unis. L'accueil des cinéphiles américains fut un délire de ferveur et d'enthousiasme. Mais en Amérique, Powell trouva aussi l'amour. Scorsese avait transmis à Thelma Schoonmaker sa passion pour Michael Powell et avait pour lui une admiration infinie. Elle le rencontra, et l'admiration se doubla d'un amour fou : elle devint son épouse !

Powell est mort en 1990 à l'âge de 85 ans, mais Thelma Schoonmaker, en pleine forme, a reçu un accueil triomphal à Lyon lors de la présentation des Contes d'Hoffmann lors du Festival Lumière 2014.

Par Antoine Sire

Publié le Mardi 14 octobre 2014.
Beatrice Billon
Emeric Pressburger, Michael Powell, Martin Scorsese, Les contes d'Hoffmann, Thelma Schoonmaker, raging bull, Lyon, Festival Lumière, Cinéma, Paris, Francis Ford Coppola, Tetro
Le film
Affiche Contes Hoffmann Paris Cinema

LES CONTES D'HOFFMANN

de Michael Powell et Emeric Pressburger

1951

Avec : Robert Helpmann, Moira Shearer, Ludmilla Tcherina

Scénariste : Michael Powell et Emeric Pressburger d'après les oeuvres de Jules Barbier et Jacques Offenbach

Producteur : Emeric Pressburger et Michael Powell

Distribution : Les Acacias

Les derniers articles
Saint laurent 1 site
Culture Voir tous

Yves Saint Laurent, un couturier très cinéphile

Alors que vient de s'ouvrir un musée dédié au célèbre styliste, retour sur les plus belles collaborations entre le septième art et l’inventeur du smok...

Laurel Hardy Site
Culture Voir tous

Laurel et Hardy à la Fondation Jérôme Seydoux-Pathé-Paris

Si on vous dit "grand gros et petit maigre ", quelle image vous vient à l’esprit ? Laurel et Hardy bien sûr ! L’un déclenche des catastrophes et l’aut...

Sequence 2
Culture Voir tous

L'expo Séquence à la galerie ZK.images

Depuis le 22 septembre, une magnifique exposition de séries photographiques utilisant des tirages originaux argentiques vous attend à la galerie ZK.im...