Accueil > Autour du cinéma > Culture > Le Festival de Cannes est aussi à Paris

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

  • Reprise 590

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent massivement dans les salles obscures afin de rattraper les films qui ont fait sensation dans le rassemblement le plus important du septième art. L’événement Cannes à Paris, qui a lieu depuis maintenant plusieurs années, c’est deux semaines de projections dans quatre endroits de Paris correspondant aux différentes sections du festival.

Les films de la sélection officielle seront projetés, une fois n’est pas coutume, au Gaumont Opéra, du vendredi 24 au dimanche 26 mai. Trois jours de festivités qui permettront aux festivaliers parisiens de découvrir, peut-être, le film qui repartira avec la Palme d’Or, samedi 23 mai. Frankie d’Ira Sachs avec une Isabelle Huppert impériale ? Sorry We Missed You, le nouveau drame social du bipalmé Ken Loach ? Atlantique, le premier long-métrage de la Franco-Sénégalaise Mati Diop ? À moins que le choix ne se fasse entre les films de Jim Jarmusch, Pedro Almodovar, Les Frères Dardenne ou Justine Triet, déjà sortis en salles. Les paris sont ouverts ! À noter que, pour la première année, les films de la sélection officielle seront également projetés dans une sélection d'autres salles Gaumont-Pathé en régions.

Les sélections parallèles en embuscade

Passé ce premier tour de piste, les spectateurs ne manqueront pas de s’intéresser aux films des sélections Un Certain Regard (du 29 mai au 4 juin) et de la Quinzaine des Réalisateurs (du 30 mai au 9 juin), présentés respectivement au Reflet Médicis et au Forum des Images. L’occasion de découvrir, pêle-mêle, les nouveaux longs-métrages de Christophe Honoré, Zabou Breitman ou encore Rebecca Zlotowski avec le très mystérieux Une fille facile qui marque les premiers pas de la sulfureuse Zahia au cinéma.

Enfin, Cannes à Paris ne serait pas vraiment l’événement qu’il est sans la traditionnelle reprise des films présentés à la Semaine de la Critique. Les projections se feront toujours à la Cinémathèque française, du 5 au 12 juin. Un bon moyen de découvrir de nouveaux auteurs, grâce à cette section parallèle ayant la particularité de ne mettre en avant que les premiers et seconds longs-métrages de cinéastes. Parmi les néophytes de cette édition, on retrouve la comédienne Hafsia Herzi, qui signe un premier film au nom très romantique, Tu mérites un amour. Avec cette nouvelle édition de Cannes à Paris, préparez-vous à vivre un vrai festival comme si vous étiez sur la Croisette !

La sélection officielle au Gaumont Opéra ainsi que dans différentes salles Gaumont-Pathé en régions : ICI

Du vendredi 24 au dimanche 26 mai

Un Certain Regard au Reflet Médicis : ICI

Du 29 mai au 4 juin

La Quinzaine des Réalisateurs au Forum des Images : ICI

Du 30 mai au 9 juin

La Semaine de la Critique à la Cinémathèque Française : ICI

Du 5 au 12 juin

Crédit photo : Flore Maquin / Cannes 2019

Publié le Mardi 21 mai 2019.
Antoine Le Fur
Les derniers articles
Mongolie 590
Culture Voir tous

Les photos de Fabienne Berthaud s'exposent à la Halle aux sucres de Dunkerque

C’est une réalisatrice qui occupe une place à part dans le cinéma français. En seulement trois films, Fabienne Berthaud s’est imposée comme une cinéas...

Tolkien 590
Culture Voir tous

L'univers féérique de Tolkien s'expose à la BnF

Il est l’un des plus grands écrivains du XXème siècle. John Ronald Reuel Tolkien, plus communément connu sous le nom de J.R.R. Tolkien, a enchanté l’i...

Gaumont 590
Culture Voir tous

Gaumont fait rentrer le cinéma à l'hôpital

C’est une entreprise mythique dès lors que l’on évoque le septième art en France. Fondée en 1895, Gaumont a traversé les époques avec un succès qui ne...