Accueil > Autour du cinéma > Culture > "Profession : Chef Décorateur", une exposition immanquable à la Cinémathèque française à Paris.

"Profession : Chef Décorateur", une exposition immanquable à la Cinémathèque française à Paris.

  • Chef Deco

Jusqu’au 3 mai 2015, la Cinémathèque française propose de découvrir et comprendre le métier de Chef Décorateur à travers une exposition riche de plus de 150 documents illustrant l'art du décor de cinéma en France. La visite est organisée autour d’un parcours chronologique en trois temps retraçant l'évolution du métier de l'après-guerre à nos jours. On peut ainsi d’abord se remémorer l’âge d’or des studios, alors situés autour de Paris comme ceux de Boulogne, Joinville le Pont ou Saint Maurice, qui permettaient aux grands chefs décorateurs comme Max Douy, Léon Barsaq, René Renoux ou encore Alexandre Trauner d’inventer et de construire les décors des plus grands films du patrimoine du cinéma français, comme Les portes de la nuit. La visite se poursuit vers une période allant de la Nouvelle Vague jusqu’aux années 90, marquée par les nouvelles habitudes de tournage en extérieur et l’évolution des studios parisiens dont nombre d’entre eux disparaissent, victimes de la spéculation immobilière, et d’autres naissent, comme ceux d’Arpajon et de Bry sur Marne, plus fonctionnels , répondant davantage aux nouveaux besoins des réalisateurs et des technologies.  D’ailleurs, c’est aujourd’hui au tour de Bry sur Marne de voir son avenir menacé (article ici). Enfin, la dernière période donnée à découvrir va de 1990 à nos jours, où la délocalisation des tournages dans les studios des pays de l’Est moins couteux et l’évolution des techniques du numérique ont bouleversé les méthodes de travail des chefs décorateurs. Malgré tout, certains comme Jean Rabasse, William Abello, Anne Seibel, Jean-Marc Kerdelhué et Olivier Raoux perpétuent chacun à leur manière la tradition de cette corporation. Et qu'ils aient étudié l'architecture, les Beaux-Arts, la décoration ou qu'ils soient autodidactes, ils restent pour plusieurs générations encore, les « architectes du rêve ».

Exposition-profession : Chef Décorateur
La Cinémathèque française
Jusqu'au 3 mai 2015
Horaires
Lundi, Merecredi à Samedi de 12h à 19h
Dimanche de 10h à 20h
Tarifs
Plein tarif : 5€
Tarif réduit : 4€
Moins de 18 ans : 2,5€
Forfait Atout prix : 3,5€
Libre Pass : Accès libre
Forfait Musée + film : 8€
Audioguide disponible gratuitement avec le billet d’entrée.
Entrée libre le dimanche de 10h à 13h

Publié le Mercredi 3 décembre 2014.
Beatrice Billon
Boulogne-Billancourt, Studios de Boulogne, Joinville-Le-Pont, Studio Bry sur Marne, Studios, Décor, Chef décorateur, Décorateur, Cinéma, Paris, Cinémathèque française, Exposition, Alexandre Trauner, René Renoux, Léon Barsaq, Max Douy, Arpajon, Jean Rabasse, Nouvelle Vague, Saint Maurice, Beaux Arts, Olivier Raoux, Jean-Marc Kerdelhué, Anne Seibel, William Abello, Lieu de tournage, Adresse de tournage, Tournage, Lieux de tournage, Film, Métier du cinéma

La Cinémathèque française

51 Rue de Bercy 75012 Paris

Le film
Portes De La Nuit

LES PORTES DE LA NUIT

de Marcel Carné

1946

Avec : Yves Montand, Pierre Brasseur, Serge Reggiani, Saturnin Fabre, Nathalie Nattier, Julien Carette, Jean Vilar, Raymond Bussières, Dany Robin, Jeanne Marken

Scénariste : Jacques Prévert

Producteur : Pierre Laurent, Raymond Borderie

Distribution : Pathé

Les derniers articles
Divine 590
Culture Voir tous

La Mairie de Paris et la Cinémathèque célèbrent le cinéma arc-en-ciel

C’est un événement qui a marqué, tant sur les volets politiques que culturels, l’histoire du XXème siècle. En juin 1969, les émeutes de Stonewall se s...

Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...