Accueil > Autour du cinéma > Culture > La fondation Jérôme Seydoux-Pathé fête 60 ans de cinéma Pathé

La fondation Jérôme Seydoux-Pathé fête 60 ans de cinéma Pathé

  • Fondation Je Rome Seydoux Pathe Journal 60 Ans Paris Cine Ma

La fondation Jérome Seydoux-Pathé propose de revenir sur "60 ans de cinéma Pathé" depuis 1910 jusqu’aux années 60, du 9 au 26 juillet 2016. Un programme chronologique vous permettra de vous muer en spectateur d’époque grâce aux actualités Gaumont-Pathé diffusées avant les films, qui eux-mêmes sont répartis en classiques absolus ainsi qu'en oeuvres méconnues du grand public. 

Dès 1896, Pathé instaurait les actualités au cinéma en guise d’ancêtre du journal télévisé et se faisait témoin des grands évènements qui ont secoué le siècle : des informations sur les conflits mondiaux aux revues culturelles, elles ont servi de support complémentaire au journal papier. 
Quant aux films du programme, ils montrent tous que le cinéma français a su s’élever et se démarquer par de fortes particularités, malgré l’influence incontestable de l’industrie américaine dès le début du XXème siècle. 
Le programme prévoit 2 cycles d’actualités dès le 9 juillet pour découvrir l’annonce des grandes guerres, des congés payés, des tendances vestimentaires d’un autre temps. Toutes les séances muettes seront accompagnées au piano par les élèves de la classe d’improvisation de Jean-Zygel en partenariat avec le Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Paris. 

Les Amants De Ve Rone Andre Cayatte 1949 60 Ans Cine Ma Pathe Je Rome Seydoux Fondation Paris

A l’heure des années 10, trois courts-métrages sur la Première Guerre mondiale sont proposés ainsi qu’une thématique de courts d’Albert Capellani, pionnier du cinéma mondial. 
Puis, place à la sélection de longs métrages Pathé avec d’abord deux oeuvres féminines : La Femme Nue de Léonce Perret (1926) et Ame d’Artiste de Germaine Dulac (1924). La révolution du cinéma parlant sera illustrée par les incontournables Boudu Sauvé des Eaux de Jean Renoir (1932) avec Michel Simon et Au nom de la Loi de Michel Tourneur (1932) avec l’élégante Marcelle Chantal.

Le Samourai Jean Pierre Melville Paris Cine Ma Pathe Fondation Je Rome Seydoux

Les années 40 prendront un air nostalgique avec Paradis Perdu d’Abel Gance (1940) où joue la grande Micheline Presle, légende vivante du cinéma français. Puis, la décennie se terminera avec Les Amants de Vérone d’André Cayatte (1949) dont le scénario et les dialogues furent élaborés par Jacques Prévert. On y croise le chemin de l’actrice Martine Carol, malheureuse "Monroe" française…
On change ensuite de continent pour l’Amérique latine avec Les Orgueilleux d’Yves Allégret (1953) où joue Michèle Morgan, mais aussi avec La Fièvre Monte à El Pao de Luis Bunuel (1959). A noter que Gérard Philippe, alors omniprésent à l’écran, figure dans les deux films. Enfin, le grand drame Le Septième Juré de Georges Lautner (1962) avec Bernard Blier et Le Samouraï de Jean-Pierre Melville (1967) avec Alain Delon viendront clôturer ce voyage dans 60 ans d’histoire du cinéma.

---------------------

Connaissez-vous La Box Fait Son Cinéma? Découvrez-la ici

la box fait son cinema

Publié le Lundi 4 juillet 2016.
Marie Moussié

Fondation Jérôme Seydoux-Pathé

73 avenue des Gobelins 75013 Paris

Les derniers articles
Dietrich Paris fait son cinéma
Culture Voir tous

Marlene Dietrich s'expose à la Maison de la Photographie

La mythique actrice allemande est à l’honneur d’une belle exposition de photographies, actuellement à Paris. 200 clichés de la star ont été retenus

Benshi Site
Culture Voir tous

Benshi Studio, la plateforme VOD pour les enfants

Désormais, même les plus petits pourront louer leurs propres films. Depuis le 8 novembre, le Studio des Ursulines a mis en place un service de vidéo à...

Porno Berverley Site
Culture Voir tous

Le dernier cinéma porno de Paris va bientôt fermer

Ultime temple du X dans la capitale, le Beverley vit actuellement ses derniers jours. Dans quelques semaines, le propriétaire Maurice Laroche s’apprêt...