Accueil > Autour du cinéma > Culture > Faye Dunaway célébrée à Lyon en ouverture du Festival Lumière

Faye Dunaway célébrée à Lyon en ouverture du Festival Lumière

  • Faye Dunaway

Elle sera là ! Celle qui a joué avec Kirk Douglas, William Holden, Bette Davis, Marlon Brando, Frank Sinatra, Steve McQueen, John Voigt, Tommy Lee Jones, Mickey Rourke et Johnny Depp sera célébrée lors de la soirée d'ouverture du Festival Lumière de Lyon... qui propose chaque année à un très large public de redécouvrir en salles pendant une semaine un choix inégalable de films classiques, qu'ils soient cultes ou oubliés, qu'ils datent de l'ère du rock ou du temps du cinéma muet, que leur vedette soit notre Jean Gabin national ou un acteur japonais moins connu sous nos longitudes. 

A travers Faye Dunaway, le Festival Lumière célèbre celle qui fut l'une des actrices majeures du Nouvel Hollywood, tout en ayant tourné avec de nombreuses stars de l'âge d'or et en continuant, encore aujourd'hui, à déborder d'énergie et de projets. Joan Crawford a dit d'elle « De toutes les actrices modernes, elle seule a le talent et le courage d'être une vraie star ». 

Bonnie and Clyde

Bonnie And Clyde

En présence de la star, les spectateurs pourront assister à une projection de Bonnie and Clyde dans la vaste Halle Tony Garnier, lundi 13 octobre à 19h45. Par son esthétisme, sa violence, sa glorification des rebelles, c'est l'un des films fondateurs du Nouvel Hollywood. Le rôle avait pourtant été refusé par Jane Fonda, Tuesday Weld, Ann-Margret, Leslie Caron, Carol Lynley, Sue Lyon et Natalie Wood. Faye Dunaway sera toujours reconnaissante au réalisateur Arthur Penn, et plus encore à Warren Beatty (interprète de Clyde Barrow et également producteur) de s'être battus pour que ce film voie le jour. Beatty et Dunaway forment un magnifique couple de bandits glamour, au point que certains esprits chagrins leur reprochent à l'époque de donner une vision idéalisée du crime. La prestation de Faye Dunaway dans le rôle de la jeune criminelle qui écrivait des poésies tragiques est lumineuse et émouvante. Newsweek écrit d'elle : « la révélation de l'année. Première star depuis Monroe respirant à la fois la sophistication, l'élégance, la grâce et l'expérience. ». Bonnie and Clyde sera également diffusé au cinéma Comœdia mardi 14 à 19h30.

Portrait d'une enfant déchue

Portait Enfant Dechue

Pendant le tournage de Bonnie and Clyde, la production avait demandé au photographe Jerry Schatzberg de faire des portraits de Dunaway. Schatzberg souhaitait réaliser son premier film, Portrait d'une enfant déchue, inspiré de ses propres souvenirs de photographe et de la vie du mannequin Ann Saint Marie. L'actrice accepta de jouer dans le film et d'aider Schatzberg à trouver son financement. Ce film montre en flash back la vie de la top model, qui a eu raison de son équilibre mental. Les images, notamment dans la maison au bord de l'océan où Faye Dunaway raconte son histoire, sont superbes. Hélas le film ne sort que dans une seule salle de Manhattan avant d'être réhabilité récemment comme un des films les plus intéressants du « nouvel Hollywood ». C'est une occasion de rendre hommage à Faye Dunaway mais aussi à Jerry Schatzberg, 87 ans et toutes ses dents, cinéaste légendaire, qui vient régulièrement trainer ses guêtres vigoureuses au Festival lumière ! Film projeté au Pathé Bellecour mercredi 16 à  16h45

L'Arrangement

Arrangement

On pourra également voir Faye Dunaway à Lyon dans L'Arrangement. Ce film a été tiré par Elia Kazan d'un de ses propres romans, et son héros présente beaucoup de points communs avec lui. Faye Dunaway incarne la maîtresse tourmentée avec laquelle Kirk Douglas vit des aventures torrides pour fuir les impasses de sa vie : sa femme rébarbative, son métier de publicitaire qui essaie de faire croire que les cigarettes ne donnent pas le cancer, la maladie de son père qui voudrait profiter un peu de la vie avant de mourir... elle est formidable dans un rôle de femme à la fois magnifique et tourmentée, seul recours de l'homme à la dérive... Film présenté à l'Institut Lumière mardi 14 à 16h et au Pathé Bellecour samedi 18 à 16h45

Par Antoine Sire

Publié le Lundi 13 octobre 2014.
Beatrice Billon
Joan Crawford, Lyon, Johnny Depp, Mickey Rourke, Tommy Lee Jones, John Voigt, Steve McQueen, Frank Sinatra, Marlon Brando, Bette Davis, William Holden, Kirk Douglas, Faye Dunaway, Festival Lumière, Elia Kazan, L'arrangement, Portrait d'une enfant déchue, Ann Saint Marie, Jerry Schatzberg, Warren Beatty, Arthur Penn, Natalie Wood, Jane Fonda, Halle Tony Garnier, Bonnie and Clyde

Halle Tony-Garnier

20 Place docteurs Charles et Christophe Mérieux 69007 Lyon

Les derniers articles
Cnc Festival Vignette
Culture Voir tous

La 1ère édition du festival Femmes en Cinéma

Longs-métrages, courts-métrages, documentaires, fictions, documentaires, animation, docu-fiction, conférence, concert live, exposition... Se tiendra à...

Vignette Article Journe Es
Culture Voir tous

17e édition des journées cinématographiques dionysiennes

Pour la 17e édition des journées cinématographiques dionysiennes qui auront lieu du 22 au 28 février 2017, le cinéma L’Écran de Saint-Denis et quelque...

Capture D E Cran 2017 02 20 A 14 20 52
Culture Voir tous

Drouot organise une vente aux enchères d'affiches de cinéma

Drouot organise ce mardi 21 février 2017 une vente aux enchères d’affiches de cinéma. Au total 224 lots seront proposés. Les collectionneurs mais auss...