Accueil > Autour du cinéma > Culture > Exposition Wes Anderson au Musée Miniature et Cinéma de Lyon

Exposition Wes Anderson au Musée Miniature et Cinéma de Lyon

  • Expo Wes Anderson Musée Miniature Cinema Lyon

Une fois n'est pas coutume, c'est à Lyon que se trouve l'exposition donc nous vous parlons aujourd'hui, et plus précisément au Musée Miniature et Cinéma, qui met à l'honneur l'un des plus talentueux réalisateurs de ces dernières années : Wes Anderson.

Face à l'immense succès qu'elle rencontre auprès du public, cette exposition est prolongée de deux mois, soit jusqu'au 31 mais 2016.

Un cinéaste unique en son genre

A bord du Darjeeling Limited, The Grand Budapest Hotel, Moonrise Kingdom... Wes Anderson est un artiste étonnant, aussi inspiré qu'inspirant (souvenez-vous, la soirée Aqua Ciné à la Piscine Pontoise).

Apportant un soin tout particulier à l'aspect visuel de ses films, il a developpé au fil du temps un véritable style "Wes Anderson", reconnaissable entre tous. La composition méticuleuse de ses fameux plans symétriques, les costumes, la musique, les décors... rien n'est laissé au hasard.

Les décors, justement... Wes Anderson a fréquemment recours à des modèles réduits, qui permettent davantage de liberté que les décors réels, comme il l'expliquait dans une interview en février 2014. .

« Ce qui me passionne, c’est de mettre des miniatures dans mes films. Le goût des miniatures me vient sans doute de l’enfance : je voulais être architecte, je dessinais des bâtiments, je construisais des maquettes. J’ai aussi aimé jouer aux Lego ».

De Hollywood à Lyon

Cet amour des miniatures n'est pas passé inaperçu et lui vaut aujourd'hui d'être mis à l'honneur par l'étonnant Musée Miniature et Cinéma de Lyon.
Jusqu'au 31 mai 2016, le musée accueillera donc des modèles réduits utilisés sur le tournage de deux de ses films les plus récompensés : Fantastic Mr. Fox et The Grand Budapest Hotel.

Nommé aux Oscars et aux Golden Globes, récompensé au festival d'Annecy, Fantastic Mr Fox est un film d'animation inspiré d'une nouvelle de Roald Dahl, réalisé en “stop motion”. Cette technique, utilisée dans les Wallace et Gromit, nécessite de photographier décors et personnages miniatures dans une position différente à chaque plan.
The Grand Budapest Hotel, quant à lui, est à l'heure actuelle le plus grand succès critique et public de Wes Anderson, récompensé par plusieurs Oscars et le Golden Globe de la meileure comédie.

Lors de l'exposition, vous pourrez admirer les nombreux décors miniatures de Fantastic Mr. Fox, et, véritable pièce maîtresse, le fameux Grand Budapest Hotel lui-même... Mesurant 4m de long sur 3m de haut, cette maquette est une véritable prouesse de miniaturisation, qui fait la part belle aux détails architecturaux, et donne l'illusion parfaite d'une vrai bâtiment à l'écran.

Une exposition incontournable pour tous les fans de cinéma, de maquettes et de Wes Anderson. Que vous soyez Lyonnais, Parisien ou autre, vous savez ce qu'il vous reste à faire...

Infos pratiques
Du 15 décembre au 31 mars 2016 Prolongation jusqu'au 31 mai 2016
Musée Miniature et Cinéma de Lyon
Plus d'infos ici 

Publié le Jeudi 10 décembre 2015.
Aurelie Bareaud
Exposition, Fantastic Mr Fox, The Grand Budapest hotel, Musée Miniature et Cinéma, Lyon, Wes Anderson

Musée Miniature et Cinéma

60 Rue Saint-Jean 69005 Lyon

Les derniers articles
Dietrich Paris fait son cinéma
Culture Voir tous

Marlene Dietrich s'expose à la Maison de la Photographie

La mythique actrice allemande est à l’honneur d’une belle exposition de photographies, actuellement à Paris. 200 clichés de la star ont été retenus

Benshi Site
Culture Voir tous

Benshi Studio, la plateforme VOD pour les enfants

Désormais, même les plus petits pourront louer leurs propres films. Depuis le 8 novembre, le Studio des Ursulines a mis en place un service de vidéo à...

Porno Berverley Site
Culture Voir tous

Le dernier cinéma porno de Paris va bientôt fermer

Ultime temple du X dans la capitale, le Beverley vit actuellement ses derniers jours. Dans quelques semaines, le propriétaire Maurice Laroche s’apprêt...