Accueil > Autour du cinéma > Culture > Expo : Marjane Satrapi se dévoile en peinture

Expo : Marjane Satrapi se dévoile en peinture

  • marjane-3-590x416
  • marjane-2-590x416
  • marjane-1-590x416

Si comme nous, vous avez été bouleversés par Poulet Aux Prunes et percutés par Persepolis, prix du Jury à Cannes en 2007, alors vous serez enchantés par l’exposition proposée jusqu’au 23 mars par la galerie Jérôme de Noirmont. Jusqu’alors Marjane Satrapi nous avait ouvert son univers à travers la bande dessinée ou le cinéma et nous découvrons désormais une nouvelle facette de ses talents artistiques, l’une de ses premières passions : la peinture. Pour la première fois, l’artiste nous dévoile en effet 21 tableaux inédits représentant des femmes inspirées de personnalités ayant marqué son enfance. Ces créations originales peuvent rappeler étrangement Matisse à la travers la simplification des lignes et l’affirmation des couleurs, même si l’on sait l’artiste sensible et inspirée par Balthus et Mondrian. Alors dépêchez vous, courez y car il vous reste moins d’un mois pour assister à cette exposition événement.

Visuels ©Marjane Satrapi. Courtesy Galerie Jérôme de Noirmont

Informations

Exposition Marjane Satrapi : Peintures

Du 30 janvier au 23 mars 2013

Du Lundi au Samedi de 11h à 19h 

☎ + 33 1 42 89 89 00

 

Publié le Jeudi 28 février 2013.
B BO

Galerie Jérôme de Noirmont

38 avenue Matignon 75008 Paris

Les derniers articles
Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...

Chaplin 590
Culture Voir tous

Les comiques transatlantiques s'exposent à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

Pour certains, les différents noms présentés n’évoqueront pas grand chose. Lorsque l’on pense à Charles Prince, André Deed ou Rigadin, on a du mal à i...