Accueil > Autour du cinéma > Culture > Consumés, le 1er roman de David Cronenberg

Consumés, le 1er roman de David Cronenberg

  • David Cronenberg Consummes Roman

Souvent inspiré pour ses films par les romans des autres, comme Dead Zone, Cosmopolis ou encore Crash, le réalisateur David Cronenberg s’est décidé à écrire son premier roman intitulé Consumés, en librairie depuis le 1er janvier 2016.

En quelques mots, l’histoire nous embarque dans les aventures photojournalistiques à sensation de Naomi Seberg et Nathan Math, amants et concurrents en chasse d’histoires sordides.

A l’instar des longs métrages de Cronenberg, ces périples parallèles finissent par se croiser dans une intrigue hallucinée mêlant la technologie et le corps, l’impression 3D et la philosophie, le festival de Cannes et le cannibalisme, la mort et le sexe sous toutes ses formes (fétichisme, voyeurisme, échangisme…).

Ce récit haletant ne manquera pas de marquer votre imaginaire jusqu’à vous en faire à volonté votre propre film car, comme l’a déclaré le réalisateur lors d’une interview à France Inter, le roman ne sera pas porté à l’écran par son auteur.

Consumés de David Cronenberg
(traduction Clélia Laventure)
Éditions Gallimard
384 pages
Prix conseillé : 21 €
En vente ICI

Publié le Jeudi 14 janvier 2016.
Beatrice Billon
Les derniers articles
13007521 19745641
Culture Voir tous

La Belle histoire de Saint-Tropez par Willy Rizzo

Jusqu'au 25 juillet 2017, le Studio Willy Rizzo accueille une exposition, La Belle histoire de Saint-Tropez, consacrée à ses photographies de l’âge d’...

Voyage Dans L Intimite Du Couple Montand Signoret
Culture Voir tous

Une vente aux enchères chez Drouot des effets de Simone Signoret et d'Yves Montand

Simone Signoret, Yves Montand. Deux monstres sacrés du cinéma français et un couple mythique.  Ce lundi 26 juin à 14h, Drouot sera habité le temps d’u...

Fete Cinema
Culture Voir tous

Le CNC fête le cinéma

Du 24 juin au 2 juillet 2017, le Centre national du cinéma et de l’image animée propose une série d’événements pour le plus grand bonheur des cinéphil...