Accueil > Autour du cinéma > Culture > Rencontrez Agnès Varda au Champs-Élysées Film Festival

Rencontrez Agnès Varda au Champs-Élysées Film Festival

  • Agnes Varda3
  • Agnes Varda 4 590x416
  • Sans Toit Ni Loi 590x416

Avec son humilité et sa discrétion toute en pudeur malgré son génie artistique indéniable, Agnès Varda rend inoubliable chacune de ses apparitions, surtout lorsqu’elle arrête le temps pour le transformer en rencontre. Car l’iconique dame comprend et aime vraiment le cinéma, le cinéma de la nouvelle vague d’abord  dont elle est l’une des rares femmes réalisatrices avec son film culte Cléo de 5 à 7, le cinéma de Jacques Demy ensuite , qui partagea sa vie pendant 32 ans. Mais plus généralement, Agnès Varda est une amoureuse du 7ème art : son immense talent ne l’empêche pas d’être éblouie par les œuvres de tous horizons des autres metteurs en scène. Ce goût des autres et sa curiosité l’ont poussée notamment jusqu’à Los Angeles. Lors de son premier séjour de 1968 et 1970, elle y produit un film hippie-hollywoodien : Lions Love. Repartie à Los Angeles entre 1979 et 1981, elle y tourne cette fois un documentaire remarquable sur les peintures murales Murs, murs ainsi qu’une fiction inspirée de sa vie à Venice Documenteur. Son goût des autres lui fera ensuite tourner en France le fabuleux Sans toit ni loi en 1985, dédié à Nathalie Sarraute, qui consiste en une sorte d'adaptation au cinéma d'un genre littéraire, le « nouveau roman ». Pour respecter les doctrines prônées par ce mouvement, Agnès Varda choisit un ton d'une absolue neutralité. Clinique, le jeu d'acteur est quasiment absent du film, on parle plus que l'on ne joue ; on récite le texte plutôt que de le vivre ce qui rend sa caméra extrêmement objective, presque mathématique. La multiplication de séquences de très courte durée permet un récit limpide, où l'essentiel est substitué au fard superficiel. L’histoire de cette jeune femme sans abri vaudra le César de la meilleure actrice à son interprète Sandrine Bonnaire et le Lion d’Or de La Mostra de Venise à sa réalisatrice. Comme il serait très long et finalement un peu froid de vous détailler ici toutes les qualités d’Agnès Varda, nous préférons vous conseiller vivement d’assister aux rencontres organisées par le Champs Élysées Film Festival en sa présence autour de ses films de la série Made in U.S.A. et Sans toit ni loi.

 

Documenteur (+ Court Métrage "Oncle Yanco" ) : Mercredi 11 Juin à 21:00

Mur Murs (+ Court Métrage "Black Panthers") : Vendredi 13 juin à 20:30 au cinéma Lincoln

Sans Toit Ni Loi : Dimanche 15 juin à 17:30 au cinéma Lincoln.

Lions, Love and Lies : Mardi 17 juin à 20:30 au cinéma Lincoln

Nous vous conseillons de réserver ces manifestations : 0 892 688 107 (0,34€/min)

Publié le Mercredi 11 juin 2014.
Beatrice Billon
Paris, Sans toit ni loi, Cinéma, Agnès Varda

Lincoln

14, rue Lincoln 75008 Paris

Les derniers articles
Reprise 590
Culture Voir tous

Le Festival de Cannes est aussi à Paris

C’est devenu un rituel annuel. À peine le Festival de Cannes terminé, les cinéphiles n’ayant pas eu la chance de se rendre sur la Croisette se ruent m...

Muse Es 590
Culture Voir tous

La Cinémathèque et son riche programme pour la Nuit des musées

La Nuit des musées, c’est désormais une tradition annuelle que l’on ne présente plus. Pour sa quinzième édition, un grand nombre d’établissements, aus...

Chaplin 590
Culture Voir tous

Les comiques transatlantiques s'exposent à la Fondation Jérôme Seydoux - Pathé

Pour certains, les différents noms présentés n’évoqueront pas grand chose. Lorsque l’on pense à Charles Prince, André Deed ou Rigadin, on a du mal à i...