Accueil > Autour du cinéma > Culture > 5 films pour fêter la nouvelle année

5 films pour fêter la nouvelle année

  • Happy 590

Pour célébrer comme il se doit l’arrivée de 2018, quoi de mieux qu’un petit retour sur les meilleurs réveillons au cinéma ? Festives, conviviales mais aussi sinistres ou terrifiantes, les nuits de la Saint-Sylvestre sur grand écran se suivent et ne se ressemblent pas. Dans certains cas, le passage à la nouvelle année ne peut être l’affaire que d’une scène. Dans d’autres cas, le réveillon peut au contraire être le sujet même de l’histoire.

Pour des festivités comme seul le cinéma sait en produire, retour sur cinq fois où le septième art a choisi de s’intéresser aux célébrations du 31 décembre.

L’Aventure du Poséidon de Roald Neame (1972)

Voici l’exemple parfait du réveillon où il ne fallait pas être. Pourtant, tout avait bien commencé. Sur le Poséidon, luxueux bateau de croisière, une foule de passagers s’apprête à fêter la nouvelle année, dans une orgie de champagne et de musique. C’était sans compter sur une gigantesque vague retournant le navire. Le réveillon tourne au fiasco et les voyageurs n’ont plus qu’à trouver une solution pour sortir à temps de la carcasse de l’appareil. Adapté du roman de Paul Gallico sorti trois ans plus tôt, L’Aventure du Poséidon est l’un des premiers films catastrophe du cinéma et surtout l’un des plus célèbres. Signe de son importance dans la culture populaire, il aura droit à une suite en 1979, un téléfilm en 2005 et un remake en 2006. A ne surtout pas regarder avant de faire une croisière… et de fêter la Saint-Sylvestre par la même occasion.

Garde à vue de Claude Miller (1981)

Encore un réveillon qui, sur le papier, ne donne pas vraiment envie. Dans un commissariat de Cherbourg, un inspecteur de police auditionne un notable local dans l'affaire du meurtre d’une petite fille. L’occasion d’un face-à-face d’anthologie entre les deux hommes, sublimement interprétés par Lino Ventura et Michel Serrault. Réalisé par Claude Miller et dialogué par Michel Audiard, le film fut un succès critique et public, récompensé l’année suivante par quatre Césars dont ceux du meilleur acteur pour Michel Serrault et du meilleur acteur dans un second rôle pour Guy Marchand, ainsi que celui du meilleur scénario. Triste réveillon mais film culte, Garde à vue a eu droit à un remake américain en 2000 par Stephen Hopkins sous le titre de Suspicion avec Morgan Freeman et Gene Hackman, reprenant respectivement les rôles de Lino Ventura et Michel Serrault. Malgré son sujet, Claude Miller a donc mis en lumière un 31 décembre qui a considérablement marqué les esprits.

Quand Harry rencontre Sally de Rob Reiner (1989)

Contrairement aux deux premiers films, le réveillon dans Quand Harry rencontre Sally n’est qu’une petite partie de l’histoire. En l’occurrence, il représente la fin de cette comédie romantique cultissime dans laquelle Meg Ryan et Billy Cristal se cherchent pendant des années avant finalement de se rendre compte qu’ils sont faits pour être ensemble. Et quoi de mieux qu’un 31 décembre pour se déclarer leur flamme ? Le réveillon, dans le film de Rob Reiner, est l’occasion pour le personnage joué par Billy Cristal de se jeter à l’eau et d’ouvrir son cœur à la jolie Sally, interprétée par Meg Ryan dont c’était le premier grand rôle au cinéma. Une scène qui deviendra aussi culte que le film, et qui montre que 31 décembre rime aussi avec amour.

Peter’s Friends de Kenneth Branagh (1992)

Et si un réveillon du 31 décembre était l’occasion de renouer avec ses vieux amis ? Tel est le pitch de Peter’s Friends, le quatrième film en tant que réalisateur de Kenneth Branagh. Egalement devant la caméra, le Britannique y interprète le Peter du titre, ayant décidé de réunir dans un manoir dont il vient d’hériter, ses anciens camarades d’université. L’occasion de voir le chemin parcouru de chacun depuis leurs années étudiantes. Appartenant au genre du « film de potes » dans la lignée des Copains d’abord ou des Petits Mouchoirs, Peter’s Friends est une comédie amère, qui marqua l’un des premiers rôles d’un certain Hugh Laurie, futur Dr House.

Happy New Year de Garry Marshall (2011)

Et voici le meilleur pour la fin. S’il ne fallait qu’un film pour évoquer le passage à la nouvelle année, ce serait celui-ci. L’histoire est on ne peut plus simple : à New York, le 31 décembre, une foule de personnages se croisent. Qu’ils soient célibataires ou non, ces derniers s’apprêtent à vivre la nuit la plus excitante de l’année. Réalisé par Garry Marshall, qui avait déjà imaginé sur le même modèle la comédie chorale Valentine’s Day, Happy New Year bénéficie certainement d’un casting des plus prestigieux jamais vus. Pour n’en citer que quelques-uns, retenons Robert De Niro, Zac Efron, Sarah Jessica Parker, Hilary Swank ou encore Halle Berry. Un film désormais incontournable pour tous ceux qui souhaiteraient se faire un marathon cinéma le soir de la Saint-Sylvestre.

Crédit photo : Warner Bros. 

Publié le Samedi 30 décembre 2017.
Antoine Le Fur
Les derniers articles
Villette 590
Culture Voir tous

Cet été, La Villette pousse la chansonnette

Qui a dit que l’été à Paris rimait avec déprime ? Pour les cinéphiles qui resteraient dans la capitale ces prochaines semaines, les soirées risquent p...

104 590
Culture Voir tous

Le cinéma se fait pop au Cent Quatre

La belle saison est enfin arrivée ! Si les festivals de cinéma estivaux se déroulent le plus souvent en plein air, à l’instar de celui de Saint-Cloud ...

08CNC CB GovinSorelg0v16981
Culture Voir tous

La brocante du CNC attend vos collections

Pour la 3ème année consécutive, le CNC organise dans le cadre de La Fête du Cinéma une grande « Ciné-Brocante » ouverte à tous et gratuite qui aura&nb...